Go to Top

Les vies multiples d’Amory Clay – William Boyd

23 Avr 2017 | Laisser une réponse
Publié par Caroline | Catégorie Au fil des pages

Après avoir adoré la géniale autobiographie de la musicienne Patti Smith, une chouette biographie de la photographe Amory ClayWilliam Boyd réussi avec succès à nous conter la biographie de son personnage inventé de toutes pièces, se servant de vieilles photos pour appuyer ses propos ou bien parfois c’est l’image qui fait naître l’anecdote.

Encore une femme artiste et de caractère qui a tout fait pour vivre de sa passion. Elle a enchainé les missions pour pouvoir percer et exercer : de son exposition sur les lieux de débauche Allemands, aux lieux mondains… avant de se consacrer à son destin de reporter de guerre (de 39 d’abord puis du Vietnam ensuite) – la guerre qui a beaucoup marqué sa vie.

On y découvre la photographe passionnée et engagée mais aussi ses nombreux amantselle devait être très jolie femme –  qui la gardaient tous dans leur cœur et étaient prêts à tout pour elle, même si elle n’était plus dans leur vie qu’un doux souvenir.

On y suit donc sa vie professionnelle comme personnelle – qui n’a pas toujours été facile -, ses aventures, les différentes phases de sa vie de Londres à New York, en passant par Paris, des années modestes et d’autres plus bourgeoises.

Le tout est très bien écrit et très bien décrit – on se laisse prendre au jeu. J’aime ces biographies qui se lisent comme un roman.

Un roman à la lecture duquel on ne s’ennuie pas une seconde tellement sa vie a été très bien remplie et pleine de retournements.

0
separation-articles6

La belle et la bête – Le film

13 Avr 2017 | Laisser une réponse
Publié par Caroline | Catégorie 7ème Art

L’un des plus beaux Disney avec en plus de cela à l’affiche l’actrice de caractère Emma Watson…

Le film nous ravit dès les premières scènes, dès les premiers airs chantonnés, il nous ramène en enfance.

Le film suit scrupuleusement bien le dessin animé. Il respecte également bien l’esprit de Disney en alternant l’histoire avec des passages chantés et autres mises en scène dignes de comédies musicales : c’est un plaisir de retrouver les mêmes airs, les mêmes paroles… que notre cerveau avait soigneusement conservé dans un recoin.

Les décors et l’ambiance qui y règne sont également enchanteurs et le château tout droit sorti d’un conte de fées. J’aime le fait qu’ils n’aient pas cherché à en faire une transcription moderne mais bien conservé l’esprit de l’original (il faut dire qu’en général j’ai des goûts prononcés pour l’ancien…).

  

Le rôle de Belle va parfaitement à l’actrice, une fois encore elle joue très bien les femmes sures d’elles, lettrées et originales. Je me suis d’ailleurs faite la réflexion que Belle est une chouette héroïne à laquelle s’identifier pour les jeunes : elle adore les livres, elle ne cherche pas à faire comme tout le monde et est attirée par l’originalité (pour cela il faut dire qu’avec son père elle a de qui tirer), elle a du caractère, ce qui ne l’empêche pas d’être romantique.

Autre coup de cœur : les objets qui parlent – très chouettes et réussis.

A vrai dire, je ne crois pas qu’il y ait quelque chose qui m’est déplu… tout est très raffiné, tout semble avoir été pensé… . La complicité entre la belle et la bête est tout aussi bien réalisée et est belle à voir. Les couleurs sont sublimes, les atmosphères douces et apaisantes. Les passages chantés sont supers ! Les suspens réussis. Gaston est très détestable également !

C’est vraiment un Disney multiple et enchanteur.

J’ai déjà hâte de le voir à nouveau !

1
separation-articles6

Bankable

1 Avr 2017 | Laisser une réponse
Publié par Caroline | Catégorie Théâtre

J’ai passé un très bon moment devant cette pièce de théâtre aux personnages haut en couleur : entre le scénariste hypocondriaque rêvant d’écrire comme il l’entend, le meilleur ami vedette de cinéma aux tendances dépressives, séducteur multipliant les conquêtes et prêt à tout pour devenir une star, la compagne (du scénariste) femme d’affaires qui en a un peu marre du meilleur ami sans gênes, la mère (de l’acteur) surprotectrice et de caractère, sans oublier le producteur qui tire un peu les ficelles de chacun.

Une pièce qui traite donc des dessous du cinéma mais aussi d’histoire de famille et d’amitié ainsi que du rêve de percer ou de s’épanouir dans son métier. On est également plongé complètement dans le monde culturel puisque la compagne qui se trouve être quant à elle éditrice.

Les scènes s’enchainent mais ne se ressemblent pas, l’histoire ne manque pas de rebondissements.

Si l’histoire peut paraitre très sérieuse, détrompez-vous, la pièce compte de nombreux passages amusants.

Quant à la mise en scène, aux décors et aux costumes ils étaient également très soignés et raffinés.

Les acteurs sont tout aussi choisis avec goût : notamment Lorànt Deutsch dans le rôle du scénariste, Manoëlle Gaillard dans le rôle de la mère et Caroline Maillard dans celui de la compagne.

 

Au théâtre Montparnasse
Jusqu’au 8 avril 2017

0
separation-articles6

Balade hivernale – Les étangs de Corot

22 Mar 2017 | Laisser une réponse

Une jolie balade entre Versailles et Paris. Le charme de se retrouver en pleine nature à peine arrivé à Ville-d’Avray …une ville en pleine forêt (pour une partie en tout cas). Puis derrière une petite ruelle… arriver sur ce petit pont et apercevoir ces étangs et ses jolies couleurs – on comprend mieux pourquoi le peintre Corot, dont les étangs portent le nom, les a tant peints.

  

  

Une chouette balade qui fait son office : se retrouver en pleine nature (et pour notre part, à « deux pas » de la maison), dans un lieu apaisant, se déconnecter  de la ville grouillante… .

La nature était encore tout endormie.. j’ai maintenant envie de la voir sous sa végétation verdoyante ou sous ses couleurs flamboyantes de l’automne, ça a l’air magnifique.

0
separation-articles6