Voici un rendez-vous que j’affectionne beaucoup. Après Salon-de-Provence en 2014, Vincennes en 2016 ; cette fois-ci, après 4 années passées au sein de ses jolies et paisibles rues, j’ai déménagé de Versailles et compte bien vous conter à son tour pourquoi Versailles mérite le détour au-delà de son fameux château et en quoi il fait doux d’y vivre.

A 45 minutes du centre de Paris en rer, le château de Versailles est le crochet souvent immanquable des touristes venus visiter la ville lumière. Cependant, une fois à quai, ces derniers empruntent l’imposante avenue de Paris direction le château mais ne s’aventure pas au-delà – la rue de Satory, toute proche du château, alternant bars et restaurants fait figure d’exception, mais c’est bien tout. Pourtant Versailles a davantage à offrir et vaut le détour, et il même agréable d’y poser ses cartons.

Ce qui marque le plus à Versailles je dirais ce sont 3 aspects :

I. Évidemment, indéniablement, on ressent que c’est une ville chargée d’histoire et l’architecture est particulièrement belle.

II. C’est une ville particulièrement calme. C’est vraiment une ville paisible, où l’on s’y sent bien.

III. C’est également une ville nature, il y a vraiment un sentiment de ne pas être vraiment à la campagne mais pas totalement en ville non plus.

Une architecture chargée d’histoire

Le quartier Saint-Louis

Peut-être parce que j’y ai vécu mais pour moi, le quartier le plus mignon de Versailles reste le quartier Saint-Louis. Quartier ancien, pas tout à fait le centre mais qui possède son artère de petits commerces et quelques restaurants, ce quartier est composé de jolies petites rues pavées résidentielles à sens unique. On peut y admirer son impressionnante cathédrale qui porte le même nom que le quartier ou encore ses carrés colorés : des petites maisons de différentes couleurs avec seulement un étage résidentiel et un commerce en rez-de-chaussée.

Le quartier est classé et porteur d’histoire. J’ai vécu durant ces quatre années dans une ancienne maison bourgeoise construite en 1713, désormais divisée en appartements, qui possède sa plaque indiquant que le comte de Chambord y a séjourné du 9 au 20 novembre 1873. Alors prétendant au trône sous la 3ème république, il s’y cachait espérant peut-être récupérer sa place ; ce fut son dernier séjour en France.

Autre point très appréciable et bon à savoir, nombreuses de ces maisons – désormais donc divisées en appartements – possèdent un jardin derrière, non visible côté rue donc ; je ne sais pas si c’est partout le cas mais nous avions la chance qu’il n’appartienne pas aux résidents du rez-de-chaussée mais il est accessible à tous les résidents et c’était un vrai havre de paix d’avoir cet espace nature, avec la présence des oiseaux, mais aussi un arbre centenaire …. .

Le quartier Notre-Dame

Le vrai centre de Versailles se situe au quartier Notre-Dame. C’est dans ce quartier que vous trouverez notamment le plus de commerces et les jolies halles anciennes dans lesquelles chaque jour se déroule un marché couvert. Il y a également un peu en amont du quartier un très chouette – et que j’appréciais beaucoup – marché aux fleurs.

Je le trouve un peu moins mignon mais il reste aussi impressionnant avec ses jolies rues commerçantes ou résidentielles. On y trouve aussi un très joli – et qui donne un peu un sentiment d’hors du temps – quartier des antiquaires.

Le cinéma vaut également le coup d’œil architecturalement. Il n’est pas non plus tout jeune et a lui aussi vécu différentes histoires – il s’agit notamment du premier lieu en France à avoir accueilli un concert des Beatles -.

La nature en ville

Versailles regorge de coins verts et donne vraiment ce sentiment que la nature est jamais bien loin.

Outre le splendide jardin du château de Versailles – qui est il faut le savoir, gratuit une grande partie de l’année -, en habitant le quartier Saint-Louis, on était à deux pas de la pièce d’eau des Suisses – un endroit si apaisant entre nature et eauroute de Saint-Cyr, 78000Versailles -.

Dans le prolongement du jardin à la française du château, et avant le hameau de la reine, il y a une partie un peu plus campagne – qui est elle bien complètement gratuite toute l’année – où l’on peut observer des moutons et des chèvres. J’adore !Entrée Grille de la reine Boulevard de la Reine, 78000 Versailles

Un peu plus loin et moins connu, il y a un autre joli parc nommé domaine de Madame Elizabeth73 Avenue de Paris, 78000 Versailles -.

Une fois de plus dans le quartier Saint-Louis, vous pouvez découvrir le charmant potager du roi10 Rue du Maréchal Joffre, 78000 Versailles -.

Aux deux extrémités de Versailles, on a également accès à des espaces forestiers. Puis nous sommes aux portes de la Bièvre et non loin de la vallée de Chevreuse (accessibles même en transports en commun) – les Yvelines est vraiment un département au vert et j’ai adoré y vivre notamment pour cela ! -. Vous êtes également seulement à une heure du début de la Normandie.

Une ville paisible

Versailles est une ville très calme et à taille humaine. J’appréciais également de pouvoir tout y faire à pied.

Très littéralement, selon les quartiers, on a vraiment des rues très calmes : très peu de circulation, peu de bruit voire quasiment pas de bruit selon les jours et l’heure de la journée … et cela fait vraiment du bien.

La vie culturelle

Un évènement que j’adore à Versailles – et qui compense presque le petit manque dans sa propre ville que je vous explique juste après – : Le mois Molière. Durant tout un mois – en juin -, le théâtre mais aussi la musique envahissent les rues et de nombreux lieux de Versailles. Il y a de nombreux spectacles chaque jour durant tout le mois et bien souvent gratuits. C’est un évènement superbe – j’étais bien triste qu’il fut annulé, étant donné les évènements actuels, pour ma dernière année sur Versailles -.

Ce qui me manquait à Versailles, c’était surtout une vie culturelle un peu plus dynamique et éclectique. Hormis le cinéma, on allait surtout à Paris pour les concerts, le théâtre … . Il y a bien un opéra, un théâtre et un café-théâtremais l’opéra est comme souvent assez cher et la programmation des deux derniers nous a jamais très emballée (tout cela est donc très subjectif).

Heureusement, Versailles est cependant dotée de 3 gares desservant Paris, dont l’une d’elles possédant plusieurs départs directs rejoignant la gare de Montparnasse en seulement 12 minutes. Versailles a donc l’avantage d’être très bien reliée à Paris, et cela même tard le soir.

Un vent nouveau a cependant commencé à souffler puisqu’à l’automne dernier un café-concertL’alto – s’est ouvert quartier Saint-Louis, avec une sympa et éclectique programmation ainsi qu’un joli lieu. – 24 Rue du Général Leclerc, 78000 Versailles

Concerts au potager du roi. Cette année, un bel évènement a vu également le jour : des concerts de musique classique dans le sublime cadre du potager du roi.

Il y a également un festival de jazz sur Versailles, dont j’avoue n’avoir jamais eu l’occasion d’en profiter.

Les bonnes adresses

Restaurants

L’éléphant d’argent : un restaurant thaï que l’on aime particulièrement car l’on y mange très bien, en plus il est dans la jolie rue piétonne des deux portes où l’on peut y manger en terrasse.

Positive café : un restaurant pour manger de bons plats en grande majorité végétariens mais aussi boire de bons jus. Le lieu est en plus très joli. Il est dans la partie piétonne de la rue de Satory et l’on peut manger en terrasse.

Blé noir : une crêperie également située dans la partie piétonne de la rue de Satory où les crêpes sont particulièrement excellentes. On peut également manger en terrasse.

O’maquis : un très bon restaurant africain, situé dans une rue un peu à l’écart des rues très fréquentées, dans le quartier Saint-Louis. Le lieu est très sympa aussi.

L’ardoise : l’endroit idéal pour manger de succulentes pizzas. J’adore en plus leur terrasse située dans une très jolie rue des carrés du quartier Saint-Louis avec une jolie vue également sur le haut de la cathédrale saint-Louis.

La maison de mana : un bon restaurant pour déguster cette fois-ci une cuisine portugaise et brésilienne. Il est situé dans la rue de Satory.

Au chien qui fume : pour finir, un restaurant pour manger de la cuisine française que l’on appréciait surtout pour son décor avec des chiens en habits, situé dans le quartier Notre-Dame.

Boire un verre

Pour boire un verre, on avait une préférence pour deux jolies rues animées :

la rue de Satory pour la bière avec Le baradoz et le No water.

et la rue des deux portes pour le vin avec L’équilibre et le Bibovino.

Je peux également vous recommander Le café La pêche pour sa jolie vue sur la cathédrale Saint-Louis et Le montbauron que j’ai découvert à l’occasion de la venue d’un ami qui apprécie de jouer au billard – le lieu est donc très sympa pour cela, il est aussi un peu plus grand que les autres et vous avez de plus la possibilité également de vous y restaurer -.

Gourmandises

Pierre & Tim Cookies : une dernière adresse pour la route, pour les gourmands comme nous, je vous recommande cette boutique / bar à cookies dans la rue de Satory, leurs cookies sont à tomber !