Le fond de l’air a beau être plus frais, le jour semble presque ne pas s’être levé … pourtant, j’aperçois la beauté à travers la brume, la douceur d’une journée sans artifices.

Au calme plat d’une journée sans lune, succède l’éclat d’une nuit illuminée où résonne l’écho d’une musique sempiternelle.

Je marche à travers la ville, attirée par tout. Ce soir, tous les chats sont noirs tout comme la couleur du ciel mais tout autour de moi n’est que délectation … .

Et si ce n’était pas une énième nuit sans étoiles … il suffit peut-être de tendre l’oreille pour entendre davantage que le croassement du corbeau.

Bientôt l’aube sera là, la nature reprendra ses droits … ; les couleurs flamboyantes ne seront pas trop criardes, ni le vent trop violent … j’irai embrasser l’automne avant qu’il s’en aille sans crier gare.

 

 

 

 

 

 

 

Article rédigé par Caroline - Note Cuivrée

Amoureuse des sons, des mots et de la nature.

Curieuse insatiable avec une soif de créer et de découvrir le monde.

Je suis également créatrice de sites web WordPress freelance.