Nous commençons à devenir des habitués du Paris Jazz Festival, superbe festival qui se déroule chaque début d’été, généralement de mi-juin à fin juillet, dans le sublime cadre du parc floral de paris (situé à Vincennes), sur sa superbe scène en plein air. Autre point exceptionnel : les concerts sont gratuits, vous payez seulement l’entrée du parc, alors que la programmation est vraiment top ! Ce qui est aussi très agréable : si vous ne réussissez pas à avoir une place assise, vous pouvez alors vous mettre dans l’herbe où vous verrez moins bien les musiciens mais d’où vous pourrez tout autant profiter de la musique !

Cette année, nous avons malheureusement assisté à seulement un seul concert mais cela a été une superbe découverte : le chanteur de jazz Hugh Coltman, le 8 juillet 2018.

 

 

J’ai adoré sa voix, son style musical, son énergie, la présence de cuivres dans ses dernières compositions ou encore son très bon rapport au public racontant des anecdotes entre chaque morceau et l’invitant à danser en fin de concert.

S’il est anglais, il vit en France depuis de nombreuses années. Niveau style musical, il a d’abord été le leader d’un groupe de blues-rock puis il s’est tourné vers le folk-pop avant de s’orienter désormais vers le jazz. Il a d’ailleurs reçu le titre de meilleur Chanteur Jazz de l’année aux Victoires de la musique de l’an dernier.

 

 

Ce concert a été l’occasion de découvrir son nouvel album nommé « Who’s Happy ? » sorti en février dernier.

J’ai d’ailleurs tout autant apprécié ses compositions que ses reprises du chanteur de jazz Nat King Cole.