Il y a longtemps que je n’avais pas aimé un album à ce point.

 

 

Sorti – il y a bientôt un an – le 13 octobre 2017, Lotta Sea Lice est un album rock en duo de deux artistes – deux guitaristes et surtout deux voix. Attirée davantage vers les voix graves, j’aime particulièrement la voix de l’australienne Courtney Barnett dans les médiums, mais qui a vraiment un petit quelque chose en plus.

Sa voix s’accorde également à merveille avec celle plus grave et calme de Kurt Vile.

De cet album, il se dégage de belles sonorités, un accord parfait entre leurs timbres de voix, un certain apaisement … . Leurs deux univers se confondent étrangement, comme si c’était une évidence.

Symbole de leur complémentarité, de leur belle complicité mais aussi de leur autodérision, ce clip où l’un chante tandis que l’autre est à l’écran.

 

Leur musique est tantôt douce, tantôt entrainante, faisant la part belle à la guitare, électrique comme acoustique, mais vous pouvez aussi entendre Kurt Vile à l’harmonica ou encore siffler dans Blue cheese.

 

 

Tomber sur leur album, cela m’a aussi permis de découvrir deux très bons artistes ! Attirée par leur timbre de voix et leur univers apaisant, j’étais curieuse d’en découvrir davantage et au final j’apprécie beaucoup aussi ce qu’ils font chacun de leur côté.

On retrouve justement le style de l’album en duo :

 

Courtney Barnett

 

Mais Courtney Barnett sait aussi s’aventurer dans un genre beaucoup plus rock encore :

 

Kurt Vile

Article rédigé par Caroline - Note Cuivrée

Amoureuse des sons, des mots et de la nature.

Curieuse insatiable avec une soif de créer et de découvrir le monde.

Je suis également créatrice de sites web WordPress freelance.