Go to Top

Categorie : Au détour des lieux, sous le regard de NoteCuivrée…

Balade en forêt aux portes de Versailles

21 Juin 2017 | Laisser une réponse

Par cette chaleur caniculaire, les balades ombragées sont de rigueur… et de regarder ces photos c’est rafraichissant !, vous ne trouvez pas !?

 

  

  

  

  

  

  

J’adore cette gare en pleine nature, à peine arrivé vous vous sentez déjà apaisé, déconnecté de tout… .

 

  

 

 

 

 

Pour vous y rendre, vous descendez à la gare Petit Jouy – Les loges du rer C. Vous longez la route à droite, toujours sur votre droite vous passez devant une carte, de suite après vous tournez à droite pour emprunter un chemin longeant La Bièvre. Arrivé au niveau d’un haras, vous traversez la route située sur votre droite et vous vous retrouvez en pleine forêt.

 

Nous ne l’avons encore guère exploré mais plusieurs itinéraires sont indiqués. Nous comptons avec ces chaleurs retourner nous y mettre au frais et effectuer le Petit Jouy-Versailles chantiers : 2 kilomètres pour commencer.

0 0
separation-articles6

La nuit européenne des musées 2017 au Musée des arts et métiers – Paris

5 Juin 2017 | 2 réponses

© Musée des arts et métiers

Plus que simplement me rendre dans un musée la nuit, ce que je recherchais c’était un musée organisant une soirée spéciale pour l’évènement ; et c’est ce qui m’a attiré à franchir les portes du Musée des arts et métiers.

J’avais déjà découvert par le passé le musée et l’avais trouvé très chouette (bien que n’ayant pas pu à cette occasion visiter toutes les collections, celles-ci s’étendant sur plusieurs étages).

J’ai vraiment apprécié m’y aventurer lors de cette soirée, on se sent vraiment privilégié de flâner à loisir en pleine nuit dans les différentes pièces d’un musée.

Les animations étaient nombreuses et s’enchainaient très bien, il y avait largement de quoi s’occuper toute la soirée.

Nous avons commencé par
l’intéressante démonstration du pendule de Foucault
dont son invention a permis de démontrer que la terre tourne, nous a-t-on expliqué.

Nous avons ensuite enchainé par l’amusant Pianola :
un piano qui en pédalant actionne des clous et joue la partition
on pouvait alors voir les touches s’alterner toutes seules tel un piano prenant vie sous nos yeux, j’adore !

Nous avons également écouté des airs, enregistrés sur des rouleaux de cires,
diffusé par un phonographe ;

pour finir ensuite par une jolie démonstration de l’utilisation de la lanterne magique
et de ses vues sur plaques de verre
dont ses présentatrices nous ont fait revivre les « veillées fantastiques qu’affectionnaient tant nos ancêtres » .

 

Une chouette soirée donc que je vous recommande !, à garder dans un coin sa tête d’aller jeter un œil à la programmation l’année prochaine.

0 0
separation-articles6

Escapade aux châteaux de la Loire #4 – Cheverny, le plus somptueusement meublé

31 Mai 2017 | Laisser une réponse

Comme j’ai pu le dire lors du premier article rapportant notre escapade aux châteaux de la Loire, le mobilier n’est pas ce qui m’attire le plus, émerveillée par l’architecture.

Lorsque cependant la pièce est ornée de beaux instruments de musique ou encore de sculptures et peintures somptueuses, je ne peux que succomber au charme.

 

 

Pâques approchant,
les pièces étaient également amusement décorées d’œufs – de toutes les tailles – et de lapins.

 

 

 

 

 

 

 

Si le jardin de Cheverny n’a pas non plus ma préférence,
du côté de l’orangerie il était cependant élégamment soigné.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous y sommes pas aventurés mais Cheverny est aussi le château qui a inspiré Hergé pour son œuvre Les aventures de Tintin. Une exposition lui est donc consacrée.

 

0 0
separation-articles6

Escapade aux châteaux de la Loire #3 – La mignonne petite ville d’Amboise

18 Mai 2017 | Laisser une réponse

Amboise et son si joli centre dont nous sommes tombés sous son charme. Son allure soignée – ses larges terrasses, ses devantures colorées, ses maisons en colombage, ses toits en ardoises, son gros horloge -, cette impression de quiétude et cet air de vacances … et puis cette vue imposante sur la Loire et la campagne environnante du haut de son château perché.

  

 

 

 

 

 

Le château est également assez élégant. Il ne reste malheureusement plus qu’1/5ème de l’édifice mais la visite guidée (qui est en plus de cela gratuite) vaut vraiment le détour : très intéressante et amusante, narrant des faits historiques comme des anecdotes d’époque.

 

 

 

 

 

 

  

  

0 0
separation-articles6

Escapade aux châteaux de la Loire #2 – Chenonceau le romantique

3 Mai 2017 | Laisser une réponse

Après Chambord, direction Chenonceau sous un soleil radieux.

Une vraie journée de vacances qui sentait déjà bon l’été début avril : manger en terrasse,  s’enivrer de la douce chaleur du soleil… .

 

Si ce n’est pas pour ma part un réel coup de cœur, le château de la Loire le plus visité vaut évidemment le détour. Ce que j’aime surtout chez lui c’est ses voûtes supportant l’édifice ainsi que sa construction atypique sur le cher telle une habitation sur l’eau mais aussi ses jolis jardins fleuris et sophistiqués aux douces couleurs.

 

  

 

Le domaine possède de nombreux espaces au vert où il fait bon de se promener – jardins à la française, forêt verdoyante, balade le long de la rivière… .

Il cultive également ses propres fleurs permettant ainsi d’orner de nombreux bouquets
chaque pièce du château
, chaque jour.

  

 

En ce qui concerne l’intérieur, j’étais en admiration devant leur belle salle de bal, très claire et toute en longueur avec de grandes ouvertures, ce carrelage en damier, et une paisible vue sur l’eau.

0 0
separation-articles6

Escapade aux châteaux de la Loire #1 – Chambord le majestueux

25 Avr 2017 | 2 réponses

Si certains recherchent les châteaux somptueusement meublés, pour ma part, ce que j’aime c’est l’architecture et de ce point de vue-là, le château de Chambord est mon préféré.

J’aime ses hauteurs travaillées (on y retrouve notamment des salamandres – symbole de François Ier, commanditaire de sa construction en 1519 – ainsi que des coquillages et de nombreuses autres ornementations), ses courbes, ses escaliers mystérieux, la douceur de ses couleurs, sa terrasse sous les toits

  

  

  

Le jardin du château est tout petit mais le lieu, également entouré de forêts – il a d’ailleurs pour adresse « Réserve Nationale de Chasse de Chambord » et l’on y dit aussi que l’on peut y rencontrer des Cerfs -, nous offre une jolie balade en longeant la rivière Le Cosson.

 

A l’intérieur, il n’est pas meublé mais pour par part ce n’est pas un inconvenant puisque
c’est devant son architecture que l’on s’émerveille… !

 

 

Début avril, on a profité de la douceur printanièreon a été particulièrement gâté – pour s’échapper quelques jours arpenter les châteaux et prendre le temps de vivre. Et on s’est vraiment régalé.

 

La prochaine fois, je vous amène à la rencontre du romantique Chenonceau.

 

1 1
separation-articles6

Balade hivernale – Les étangs de Corot

22 Mar 2017 | Laisser une réponse

Une jolie balade entre Versailles et Paris. Le charme de se retrouver en pleine nature à peine arrivé à Ville-d’Avray …une ville en pleine forêt (pour une partie en tout cas). Puis derrière une petite ruelle… arriver sur ce petit pont et apercevoir ces étangs et ses jolies couleurs – on comprend mieux pourquoi le peintre Corot, dont les étangs portent le nom, les a tant peints.

  

  

Une chouette balade qui fait son office : se retrouver en pleine nature (et pour notre part, à « deux pas » de la maison), dans un lieu apaisant, se déconnecter  de la ville grouillante… .

La nature était encore tout endormie.. j’ai maintenant envie de la voir sous sa végétation verdoyante ou sous ses couleurs flamboyantes de l’automne, ça a l’air magnifique.

0 0
separation-articles6

Balade hivernale dans les jardins du château de Versailles

22 Jan 2017 | Laisser une réponse

  

Il faisait froid mais le soleil brillait fort en cet avant-dernier dimanche de janvier. On était alors pas les seuls à souhaiter sortir de notre hibernation hivernale pour prendre un peu l’air, il y avait foule dans les jardins du château de Versailles, il y planait alors comme un air de vacances… et ça faisait du bien !

La végétation a un air un peu plus tristounet en cette saison, mais le paysage était cependant toujours aussi beau à voir … !

 

0 0
separation-articles6

Exposition « Ludwig Van » Le mythe Beethoven à la cité de la musique

16 Déc 2016 | Laisser une réponse
Publié par Caroline | Catégorie Exposition

En grande amatrice de la musique Beethovénienne, dès que j’ai aperçu l’affiche, cette expo m’a de suite fait de l’œil.

Elle s’est révélée être une chouette exposition qui vous plongera dans l’ambiance musicale de Beethoven – des casques audio sont mis à disposition gratuitement et de noombreux extraits audio sont à écouter tout au long de la visite -. Elle vous fera aussi souriredes vidéos nous font voir de nombreuses publicités etc. qui ont utilisé la musique de Beethoven -, voire rire – devant la vitrine exposant tous les éléments, les plus improbables les uns que les autres, ayant appartenu à Beethoven conservés par des fétichistes -, vous rappellera des souvenirs et mettra en avant ce dont on ne fait pas toujours attention – un espace est dédié à la diffusion d’extraits de films au sein desquels on peut entendre de la musique du compositeur – …

On y contemple aussi de nombreuses sculptures et œuvres picturales réalisées à l’effigie de Beethoven.

J’ai énormément aimé cette exposition qui nous apporte de nombreuses anecdotes, des connaissances biographiques, nous narre le mythe construit autour de l’artiste depuis des siècles et l’adoration qui lui est vouée ainsi que le fait qu’il fait partie de notre mémoire commune – il est partout… .

Les extraits musicaux étaient également tous très chouette, choisis avec gout : j’ai adoré réécouter des œuvres que j’aime tant mais aussi découvrir de nombreuses adaptations de ses œuvres par des musiciens actuelsj’aime beaucoup généralement ce mariage des styles !, quand le classique est sublimé par le jazz, le rock…, quand le jazz, le rock… subliment le classique… .

Pour exemples : dans deux genres différents, rock puis jazz, mes découvertes préférées… 


Une exposition très riche dans sa diversité qui conviendra, je pense, aussi bien aux amateurs de l’artiste qu’aux néophytes.

Je vous conseille donc vivement de vous rendre à cette exposition – j’y retournerai bien moi-même, il y a tant à écouter, d’information à glaner… –, les tarifs sont en plus vraiment très abordables (de 5 à 10 euros), aucune raison de ne pas tenter l’expérience.

 

Pour s’y rendre, vous avez jusqu’au 29 janvier 2017 à l’espace d’exposition de la philharmonie de Paris.

1 1
separation-articles6

La jolie découverte de la vallée de Haute Chevreuse

17 Nov 2016 | Laisser une réponse

Autant je suis une férue de culture – je ne peux désormais plus vivre sans un livre et j’affectionne énormément de me rendre le plus souvent possible dans des salles de concerts ou de théâtre -, tout autant je ressens le besoin de fuir les villes et de me retrouver en pleine nature.

Quel plaisir alors d’avoir un tel lieu à 45 minutes de la maison – Saint-Rémy-lès-Chevreuse est situé à 30 minutes de Versailles en voiture, 45 en transport en commun et à 45 minutes de Paris Saint-Michel en transport en commun.

A peine sortie de la gare de Saint-Rémy on est frappé par le fait de se retrouver en pleine campagne.

100_5835

100_5837    100_5838

On peut croiser des vaches un peu plus loin, une ferme où l’on peut acheter du fromage de chèvre… .

100_5839

Un chouette chemin en pleine nature nous conduit en direction de Chevreuse où l’on aperçoit de loin le château de la Madeleine, l’objet initial de notre balade.

100_5870

100_5841   100_5868

Avant d’y accéder, nous passons par la jolie balade des petits ponts de Chevreuse.

100_5842   100_5846

100_5864   100_5866

Encore une côte à monter et du haut des remparts nous pouvons admirer le paysage. Et quelle vue !

100_5852

100_5858   100_5863

Une jolie balade, où il me tarde de retourner, par une douce journée automnale d’octobre, sous un soleil radieux.

Chouette adresse : Le temps se prêtait à s’arrêter en terrasse en redescendant du château pour déguster un sirop dans un bar à sirops artisanauxà la rose pour moi (qui raffole de produits à la rose) et à la lavande pour monsieur.

1 1
separation-articles6