Ce que j’aime aussi en habitant la région Parisienne : se rapprocher de la Bretagne.

100_5321-2

C’est une région que je voulais vraiment visiter, voici maintenant chose faite
enfin pour une première fois… . J’y retournerai !
avec un week-end prolongé entre Saint-Malo, Dinard & Rennes.

Et j’ai adoré !
C’était de super vacances, très agréables et dans un décors magnifique.

Je me verrai bien y habiter d’ailleurs !
Porter de grosses bottes de pluie et un ciré jaune.
– Bon cela fait un peu cliché,
mais après avoir vu de nombreuses personnes chaussées de grosses bottes, mes pieds trempés les enviaient !
Quant au ciré jaune, c’est vrai qu’ils apportent une touche de soleil, de gaité…
dans ce paysage qui peut tout autant être apaisant qu’ « apocalyptique ». –
Admirer quotidiennement la mer.
Ce que j’aime ces plages plus sauvageset souvent moins bondées.
Ces si belles plages m’ont fait penser au bord de mer Irlandais,
avec quelques degrés en plus comme dirait mon chéri.

Je ne suis pas une grande fan de la plage dans le sens lézarder sur le sable au soleil des heures entières, aller m’y baigner – bien que je félicite les courageux qui se baignaient à Saint-Malo (j’avais déjà froid en petit pull, je n’osais même pas imaginer me mettre en maillot)… mais j’adore aller me promener en bord de mer, l’admirer ou encore y pique-niquer les soirs d’été !

Nous avons choisi un petit hôtel hors du centre, les prix sont plus abordables, tout en nous permettant de longer le bord de mer matin et soir.

100_5325

Ces quelques jours bretons ont fait du bien !
Se balader en bord de mer.
Arpenter les petites rues de cette jolie cité corsaire et contempler la vue en longeant ses remparts.
Écouter des chants marins par un chœur d’hommes (en majorité) âgés.
Prendre le large.
Profiter du soleil après avoir bravé la tempête.
Manger de délicieuses crêpes à la confiture de myrtillemmh – ou encore aux pommes et caramel beurre salé.

100_5362-

 

En deux jours à Saint-Malo, nous avons l’impression d’avoir « tout vécu » du temps breton.

Nous sommes arrivé le vendredi sous une pluie diluvienne à être trempé jusqu’aux os malgré nos parapluies – la seconde douche de notre vie après Dun Laoghaire (Une de nos excursions Irlandaises « ratées ». Lorsque nous y sommes arrivé il pleuvait à torrents, nous nous étions abrités à deux sous notre parapluie en nous disant attendre que cela passe, mais plus le temps passait plus les quantités d’eau s’amplifiaient. Nous étions alors comme seul au monde – nous et notre petit parapluie – dans cette ville dont nous avons finalement rien vu : trempés, nous avons fait demi-tour direction Dublin et l’hôtel.).

Puis en début de soirée, la pluie s’est calmée, nous permettant enfin d’aller découvrir le coin.

Le lendemain, nous profitions de la ville sous un beau soleil et une petite brise, passant notre temps à avoir chaud puis froid puis chaud… du pull au tee-shirt en passant par la veste en cuir.

 

Vendredi soir

Photo0971

 

Photo0976-2

 

Photo0979Photo0985

 

Photo0986-2

 

Samedi

100_5318-2

 

100_5314

 

100_5313

 

100_5332100_5334

 

100_5335-2

 

100_5336

 

100_5390

 

100_5384

 

Les façades sont aussi pleines de charme.

Photo0972Photo0973-2

 

100_5315100_5310

 

Nous avons même pu profiter d’un concert gratuit sur la plage du festival la route du rockc’est quand même un comble d’aller à Saint-Malo pile le week-end de la route du rock et de ne pas y assister… mais ce n’était pas