En grande admiratrice de Woody Allen j’avais hâte de voir son nouveau chef d’œuvre. Bien que très déçue par son ancien film – Blue Jasmin –, je me suis empressée d’aller voir Magic in the Moonlight qui semblait déjà avoir tout pour plaire !

magicinthemoonlight3

Il a lieu dans le Sud de la France (il paraît que ça fait tourner la tête aux gens… Je vous expliquerai, prochainement!) – sur la côte d’Azur plus exactement –, en présence d’un anglais qui n’est autre que Colin Firth appelé, en véritable détective, pour démasquer un escroc sous l’apparence de la jolie rousse Emma Stone. Se déroulant dans les années 20, les personnages et l’atmosphère portent l’esthétique et l’élégance de cette époque. Le film est également traversé par la magie : que cela soit par la présence d’un présumé magicien asiatique ou d’une jeune femme qui possède la capacité d’appeler les esprits.

DSCF9550.RAF

Le personnage de Colin Firth : un homme très rationnel, qui croit uniquement en la science et donc aux faits qui peuvent être démontrés, m’a beaucoup plu. Bien qu’il soit magicien, il est persuadé que la magie n’existe pas ou que la vie ne peut pas nous dévoiler des mystères invisibles à notre vue. Il a alors consacré la moitié de son existence à démontrer que ceux qui prônent le contraire ne sont que des charlatans qui dupent les gens pour leur usurper de l’argent. Par conséquent, il trouve la vie sinistre dans sa finalité – « On né sur terre, et même si l’on a commis aucun crime, on finit condamné à mort ! » – et n’arrive pas à trouver la joie de vivre. J’ai beaucoup aimé ce personnage car j’avais l’impression que Woody Allen s’est un peu personnifié à travers lui.

Quelques jours avant de me rendre au cinéma pour voir le film, j’ai lu un article à son sujet, dans le magazine Positif qui traite du cinéma, suivit d’une interview de Woody Allen. Il y dit justement qu’il trouve la vie sinistre, que l’on a une femme, des enfants… et on ne sait même pas ce qu’ils vont devenir un jour. Il dit aussi que l’art permet justement de vivre des moments d’émerveillement, et de vivre pleinement!, mais qu’il suffit d’ouvrir un journal pour revenir à la réalité. Pour finir, il dit aussi que son film n’est pas joyeux, le couple (sous-entendant tout couple en général) vit la passion au début, puis tombe dans quelque chose de plus conventionnel par le suite, pour finir dans la routine après vingt-cinq ans.

magic-in-the-moonlight-picture-15

Là où le film est beau c’est le fait que Stanley finit presque par y croire et nous avec ! Comme souvent dans les œuvres de Woody Allen, le film nous questionne et nous chamboule dans nos pensées établies. Au fond, lui le plus grand magicien qui a voué sa vie à décoder tous les tours, rêve que la magie puisse faire partie de notre monde. Enfin, finalement pas pour le rendre plus beau mais pour pouvoir se dire que l’on peut vivre sereinement puisqu’il y a une suite à cette vie sur terre… (ah! le désir d’immortalité… cela a travaillé plus d’un romancier !).

L’ambiance musicale est aussi très travaillée ! J’ai adoré la présence du jazz – les scènes de danse dans les clubs de jazz ou en extérieur sont vraiment très belles – comme celle de très beaux morceaux classiques.

magic-in-the-moonlight-movie-still-10

_TFJ0117.NEF

La tante de Stanley est également un personnage très attachant et très drôle à la fois : surtout lors d’une scène en particulier, lorsqu’elle aide Stanley à se décider !

Si certains personnages, au contraire, sont irritants, cela fait partie justement du côté comique de l’œuvre.

Ce qui est plaisant est aussi la douceur des lieux comme celle de l’intrigue.

J’ai beaucoup aimé la chute, très bien trouvée – comme je vous disais on finit par y croire aussi! –, puis la petite morale que je trouve plutôt juste : notre monde n’est peut-être pas si rationnel, peut-etre pas si dénué de magie.. il suffit de laisser s’épanouir pleinement nos sens et d’essayer d’y croire un peu !

magic-in-the-moonlight-picture-11

 

magic-in-the-moonlight

C’est, sans tergiverser, bien l’un de mes films préférés de l’auteur !

 

Je vous conseille vivement d’aller le voir, vous passerez, je l’espère, un bon moment !

Êtes-vous attiré par ce nouveau film? Qu’en pensez-vous si vous l’avez déjà vu?

4coeurs