Aujourd’hui, je laisse la plume à mon chéri pour vous parler d’une pièce que nous sommes allés voir au printemps dernier. Le Système est une pièce qui met en scène l’Histoire, celle de notre économie actuelle plus précisément. Elle a pour décor une France endettée au lendemain de la mort du Roi Soleil. Nous sommes en 1715. Louis XV est comme nous le savons trop jeune pour régner, le Régent est alors au pouvoir et essaie de relever la France. C’est alors que l’Ecossais John Law, un passionné de mathématique, débarque en France et s’empresse de se rendre à la cour, persuadé de détenir La solution révolutionnaire. Les rencontres se multiplient à la cour pour tenter de prouver au Régent que s’il souhaite mettre fin à tous les problèmes du pays, il doit adopter son système : « faire du commerce et des échanges avec de la monnaie de papier et des actions. Il vient d’inventer l’économie moderne. »

Mais tandis que tout fonctionne comme imaginé au départ… voilà que le système n’est pas sans failles : « Bientôt, la machine s’emballe, devient incontrôlable, tout le monde se met à spéculer, la bourse flambe… » (Culture box)

H.Pambrun

Si j’ai trouvé cette pièce plaisante pour son sujet historique ainsi que pour son jeu d’acteur, j’avoue être cependant guère spécialiste d’économie. J’ai alors eu envie de demander à mon chéri (qui s’y connait et surtout s’y intéresse davantage que moi) de vous en toucher trois mots. Il a alors gentiment accepté de vous raconter plus en détails ce qu’il a aimé dans cette pièce et pourquoi elle vaut la peine.

 

Nous sommes allés voir la pièce « Le système » et je dois dire que j’ai plutôt bien aimé.

Tout d’abord pour la distribution, tout particulièrement pour Stéphane Guillon qui excelle toujours autant dans les rôles de conspirateur et de lèche-botte. Il incarne parfaitement son personnage et c’est un régal de le voir jouer.

Hélène Pambrun

Mais l’intérêt de cette pièce ne réside pas seulement dans le jeu d’acteur.

Elle a un triple intérêt, je dirais :

 

H.Pambrun-3Ayant une formation économique et financière, je dois dire que ces évènements, qui sont des évènements historiques il ne faut pas l’oublier (ce fameux système ayant réellement existé et a vraiment connu le même naufrage que dans la pièce), ressemblent étrangement aux évènements de la crise de 2007 (en référence : je parle ici de la crise des subprimes et des crises de crédit qui ont suivi… je ne vais pas vous raconter la pièce mais la machine s’est emballée de la même façon que le fameux système de la pièce ). On a ici l’impression que l’histoire se répète sans jamais s’arrêter.

Chapeau d’ailleurs pour la vulgarisation de certains concepts économiques, notamment sur le fonctionnement de la monnaie (certainement le pire sujet à étudier en économie…), qui permet de rendre la pièce compréhensible à tout un chacun.

 

Quant au troisième intérêt, il s’agit du fait que la pièce se penche sur la petite histoire qui fait la grande. Les intrigues du palais, les jeux de pouvoirs, les relations entre les personnages… : tout ce qui rend enfaite l’histoire intéressante, et non seulement un enchainement de dates et de faits comme on peut parfois nous l’enseigner. On voit ici l’Histoire comme une histoire en fin de compte.

H.Pambrun-2   2016-04-09-le-systeme-fuseaux-saint-dizier-2-c-h-pambrun

Je vous conseille donc d’aller voir cette pièce, certes vous n’allez pas vous tordre de rire, bien qu’il y ait des moments très drôles, mais vous vous coucherez certainement en ayant appris quelque chose après l’avoir vu.

 

Crédit photos : © Hélène Pambrun

Le-Système-nouvelle-affiche

Elle ne passe malheureusement plus à Paris actuellement,
mais elle continue de tourner en France.

0