© Geilo Ice Music Festival

Si l’hiver, avec l’arrivée du froid, est propice à cocooner chez soi, il nous amène aussi à rêver à des paysages blancs à perte de vue. Si comme nous l’a génialement expliqué  le blog Joyeux magazine, dans les pays nordiques ils ont le secret du « koselig», ils savent aussi profiter de toutes les occasions offertes par la neige et la glace pour passer de beaux moments.

Au-delà de la musique et de la pratique instrumentale, la lutherie et la facture d’instrument en général m’attirent énormément. Aujourd’hui c’est d’une étonnante fabrication d’instruments – et de sa musique – dont je vais vous parler, puisque le matériau principal est fait de glace.

© Emile Holba

A la base de ce phénomène se trouvent des artistes sculpteurs sur glace. Parmi ces sculpteurs, Tim Linhart, en Suède, à qui l’on revendique l’invention de ces instruments (il en fabrique depuis une 30ène d’années). Au départ, il s’est mis à réaliser ces instruments de musique – nommés ICEstruments – pour l’esthétique, puis il a souhaité aller plus loin et s’est alors rendu compte que cela sonnait extrêmement bien !  Tim Linhart nous raconte ces débuts étonnants et excitants.

Dès lors, de nombreux musiciens se prêtent à l’expérience, pour le plus grand plaisir du public. J’adore cette vidéo de ce concert réalisé par un violoniste jouant sur un violon en glace, qui symbolise bien la joie et l’émotion partagées par ces moments.

Dans un autre style, je vous conseille également la vidéo qui suit, c’est magnifique !

 

Depuis 2006, un festival nommé « IceMusic Festival» est même organisé à Geilo en Norvège – il s’agit du 1er festival de musique avec des instruments en glace au monde.

© Terje Isungset

Derrière ce festival, le percussionniste et compositeur de jazz norvégien Terje Isungset. Passionné par ce phénomène, il crée également lui-même les instruments en glace sur lesquels il joue et est à l’origine d’un label dédié « All ice records » (créé en 2005). Terje Isungset donne également des concerts à travers le monde (il a ainsi joué plusieurs fois en France, notamment dans les Pyrénées) et a été – je n’ai pas trouvé de date exacte mais j’ai cru comprendre qu’il s’agissait de l’an derniernommé meilleur musicien et compositeur jazz en Norvège. C’est lui que l’on retrouve dans la vidéo que je vous conseille plus haut !

 

La Suède possède aussi son IceMusic Festival à Luleå (au nord, en Laponie suédoise) organisé dans un igloo. La température de ces concerts serait de – 15°C, atmosphère idéale pour ne pas faire fondre ni briser les instruments.

Plusieurs systèmes ont également été mis en place directement sur les instruments afin que les concerts se déroulent au mieux : dont une protection contre le souffle humain de l’instrumentiste.

 

La volonté des musiciens – que l’on rencontre appartenant à de nombreux styles musicaux : musique classique, rock, médiévale, irlandaise, contemporaine – est de découvrir de nouvelles sonorités, d’autant plus que les instruments sont construits sur place le jour même, quelques heures avant, et donc aucune répétition n’est faite sur les instruments avec lesquels ils joueront ce soir-là. Cette vidéo vous en apprend un peu plus.

© Ice Music Festival

Pour finir, je dirai que je trouve l’acoustique également géniale, même pour les voix. Quant aux instruments, c’est vrai qu’ils sonnent extrêmement bien qu’il s’agisse d’un concert sous igloo comme au grand air, ou même en intérieur avec un orchestre à cordes.

1