Retour en haut

Categorie : Musique

Welcome to Woodstock à Le Comedia

24 Sep 2017 | Laisser une réponse
Auteur : Caroline | Catégorie : Musique | 1

Si mai prochain sonnera les 50 ans de mai 68 et l’été de l’année qui suivra ceux du mythique festival de Woodstock, l’auteur Jean-Marc Ghanassia ne l’a pas oublié et nous offre un spectacle grandiose – tantôt pièce de théâtre, tantôt concert – nous permettant de revivre l’esprit de ces années et les musiques tout aussi mythiques qui en ont découlées. Et cela pour notre plus grand plaisir, puisque ces années et ce festival continuent de marquer les esprits, d’en faire rêver plus d’un, d’insuffler une envie de vie simple, faîte d’amour et de paix mais, bien sûr, certainement pas sans musique !

Cet article est fait pour vous si : vous avez envie d’en appendre davantage sur le spectacle, le festival Woodstock et sa musique ou encore le mouvement hippie, vous avez toujours rêvé d’aller à Woodstock mais vous êtes né trop tard/ c’était trop loin / la boue n’est pas votre tasse de thé !? …, « Peace & love » est votre philosophie, vous aimez le rock bien sur !, vous avez envie de pouvoir écouter en live des morceaux géniaux, vous souhaitez découvrir des artistes talentueux, vous cherchez à réécouter les morceaux du spectacle

separation-articles6

Playlist : Mélodies du bonheur#1

31 Août 2017 | 2 réponses
Auteur : Caroline | Catégorie : Musique | 0

…ou du moins qui donnent le sourire à leur écoute. Pour cette playlist, j’ai voulu regrouper des morceaux, non pas que je qualifierais comme apportant le bonheur – bien que la musique joue un grand rôle sur nos émotions -, cela est assez subjectif, mais plutôt dans le sens feel-good comme le nomme nos amis british. Les maîtres mots de cette playlist ont été : entrain, joie, amour, humour, légèreté, douceur.

Cet article est fait pour vous si : vous appréciez de faire des découvertes musicales, vous aimez les musiques qui vous donnent le sourire, vous souhaitez étoffer vos méthodes pour mettre de la gaité dans votre quotidien, vous aimez le rock, le jazz, le ska ou encore la musique classique, vous êtes convaincu que sur Note Cuivrée je partage avec vous des petites pépites musicales

separation-articles6

Curiosité musicale #4 – Quand des géants du jazz manouche improvisent sur un grand de la musique classique

15 Août 2017 | Laisser une réponse
Auteur : Caroline | Catégorie : Musique | 1

Django Reinhardt et Stéphane Grappelli improvisent sur le Concerto en ré mineur pour deux violons de Jean-Sébastien Bach.

Cet article est fait pour vous si : vous aimez le jazz manouche, la musique baroque ou encore les arrangements jazz de morceaux de musique classique, vous cherchez à découvrir des morceaux originaux, vous aimez découvrir les œuvres de musiciens exceptionnels et en apprendre davantage à leur propos, la curiosité est votre plus grand défaut, pour votre plus grand bien

separation-articles6

Retour de concert #12 – Lisa Simone

31 Juil 2017 | Laisser une réponse
Auteur : Caroline | Catégorie : Concerts | 1

Après l’avoir vu en 2015 pour un concert expressif et dynamique, un vrai show, j’ai vu la chanteuse de jazz Lisa Simone pour la seconde fois dimanche 23 juillet dernier dans le cadre du Paris Jazz Festival. On l’a alors retrouvé fidèle à elle-même : une telle énergie, une voix sublime et puissante ainsi qu’un sacré contact avec le public – que ce soit en prenant la parole entre chaque morceau, chantant dans le public ou venant à sa rencontre et serrer des mains -.

Cet article est fait pour vous si : vous aimez le jazz, les jolies voix, les chanteuses dynamiques et si expressives, vous souhaitez découvrir une artiste talentueuse et impressionnante, vous aimez les artistes qui mettent l’ambiance en concert et qui interagissent avec leur public, vous appréciez lire les critiques musicales comme si vous y étiez ou presque, vous êtes curieux de découvrir la fille de Nina Simone

separation-articles6

Retour de concert #11 – Laurent De Wilde & Ray Lema

20 Juil 2017 | Laisser une réponse
Auteur : Caroline | Catégorie : Concerts | 0

Concert génial à quatre mains. Jolie découverte de ce duo pianistique grâce à l’extraordinaire Paris Jazz Festival qui nous permet de découvrir des musiciens de qualité – de manière assez folle on peut le dire : gratuitement (vous payez uniquement l’entrée du parc – 2 euros 50 -, autant dire que c’est donné) -, dans le cadre enchanteur du si joli parc floral à Vincennes qui vous permet par une douce journée d’été d’écouter de la musique dans un cadre champêtre.

Cet article est fait pour vous si : vous aimez le jazz, le piano, vous souhaitez découvrir des artistes talentueux, des sonorités pianistiques différentes ou un chouette festival jazz dans un magnifique cadre, vous aimez écouter la musique en extérieur, allier nature et musique, vous avez envie d’écouter des artistes exceptionnels mais vous avez un petit budget

separation-articles6

Fête de la musique et 2nde quinzaine du Mois Molière à Versailles

6 Juil 2017 | Laisser une réponse
Auteur : Caroline | Catégorie : Concerts | 0

Une chouette découverte d’un groupe de Jazz-funk – nommé Y’en A – de qualité et qui a su nous charmer par sa musicalité et sa vitalité. De quoi célébrer la musique en beauté !

Lors de cette seconde quinzaine du Mois Molière, nous avons tout de même profité d’un concert de musique classique. L’occasion également de découvrir cette sublime salle à l’hôtel de ville de Versailles.

Cet article est fait pour vous si : vous aimez le jazz, les cuivres, la musique énergique, les jolies voix ou encore la musique classique, vous souhaitez découvrir davantage Versailles, un lieu majestueux, des artistes ou un festival culturel de qualités

separation-articles6

Curiosité musicale #3 – Une composition géniale pour une jolie ode à la rousseur

14 Juin 2017 | Laisser une réponse
Auteur : Caroline | Catégorie : Musique | 0

Quand je les ai entendus à la radio j’ai eu le coup de cœur et me suis empressée d’aller écouter à nouveau … leur joli texte soigné, leur originalité, leurs belles voix, une musique entrainante, apaisante, feel-good, qui swing, ce mélange des genres – j’adore les passages où l’on a l’impression d’écouter un chant polyphonique ! …   Ce qui a attiré mon oreille a donc tout d’abord été leur texte poétique et original, une jolie et amusante ode à la rousseur, une jolie déclaration aussi, puis leur composition musicale a fini de me charmer !   J’aime leur accompagnement musical très jazzi … … simple accompagnement au début marquant le style et mettant en avant les voix, une seconde partie avec de superbes solos de guitare, puis des passages a cappella pour créer de ces effets … .   Extraits de ce joli texte Compter pièces d’or et matins gris. Compter sur mes dix doigts comme on m’a appris. Recommencer, refaire encore des calculs. Compter j’ai toujours trouvé ça ridicule.   […]   Mais quand j’ai le bonheur. De compter tes taches de rousseur du bout des doigts. J’y passerais des heures.   […]   Compter tout ce que j’ai perdu sans compter. Tous ceux que je n’ai pas vus, pas rencontré. Quant à compter sur moi c’est peine perdu. Je n’ai jamais su qui j’étais, moi non plus.   Compter, compter pièces d’or et matins gris. Compter sur mes dix doigts, comme on m’a appris. Bah c’est tout vu, je sais que mon nombre d’or. C’est de compter sur toi la nuit, quand tu dors.     Un coup de cœur je vous disais… que je n’ai pas résisté à partager avec vous le jour même ! { Le joli mois de mai en vidéo } Pour voir la suite de ce projet Le quotidien en vidéo, direction le blog : notecuivree.fr/2017/06/mai-2017-projet-video-au-quotidien-1/ 🎵 Quand à la musique, il s'agit de Tâches de Rousseur de Les Mouettes, une jolie découverte que je vous conseille d'aller écouter en entier : une jolie ode à la rousseur mais aussi une composition géniale niveau musicalité, ça swingue, de superbes voix avec des effets presque de polyphonies… #notecuivreevideo #mer #mai2017 #video #projetvideo #jolimoisdemai #tachesderousseur #rousseur #roux #rousse #musique #music #decouvertemusicale A post shared by Caroline (@notecuivree) on Jun 8, 2017 at 10:26am PDT

separation-articles6

Retour de concert #10 – Découverte du groupe de l’artiste Jul Erades à La dame de Canton

1 Mai 2017 | Laisser une réponse
Auteur : Caroline | Catégorie : Concerts | 0

La Dame de Caton, une chouette salle de concert située sur une jonque chinoise amarrée sur les bords de seine du 13ème arrondissement de Paris. J’adore cette salle car le lieu de concert est situé sur le pont (et non dans la cale) permettant de jouir d’une vue sur la seine – j’aime également cette impression de semi-extérieur que cet emplacement procure. Un lieu où il ne faut pas avoir le mal de mer. Pour ma part, j’apprécie cette impression d’être berceau par les flots, mon  chéri au contraire ne supporte guère ces mouvements – il y a maintenant 15 jours, on s’y rendait pour la seconde fois ; lors de notre première soirée à bord, nous n’avons pas pu rester jusqu’au bout, le public sautant sur les rythmes endiablés faisant bouger d’autant plus notre embarcation.     © La Dame de Canton La soirée de vendredi 14 avril a été l’occasion de découvrir le groupe folk de l’artiste Jul Erades. J’ai aimé leur dynamique mais surtout l’atmosphère qu’ils ont su créer. La composition du groupe y joue pour beaucoup : on retrouve un chanteur/guitariste, un second guitariste – formant un mélange guitare classique et guitare électrique -, une pianiste jouant sur un clavier et usant de ses effets ainsi qu’un batteur. J’ai notamment beaucoup apprécié ce mélange des genres et l’atmosphère a la fois dynamique et planante créée grâce aux effets du piano et à la voix dans les aigus du chanteur. Ils ont également su mettre l’ambiance !   Puis la soirée s’est clôturée avec un second groupe nommé Plaisir Vallée. Un groupe de rock garage. Je pensais au départ que j’aurais préféré ce groupe-ci, aimant les sons très rock. Malheureusement, malgré leur énergie, l’ensemble était assez linéaire, rien ne se dégageait de cette masse sonore. La voix du chanteur, une fois encore assez aigu, ne collait cette fois-ci par avec l’esthétique musicale choisie par le groupe. Quant au batteur, il s’acharnait à frapper le plus fort possible sur son instrument, créant un déséquilibre sonore à la musicalité de l’ensemble. Pour ma part, ça n’a donc pas collé.  

separation-articles6

La la land

12 Fév 2017 | 1 réponse
Auteur : Caroline | Catégorie : 7ème Art | 0

J’ai vraiment adoré ce film presque en tout point (sauf la fin, mais je ne vous dévoile pas tout). Tout d’abord, j’ai aimé ce film qui fait qu’accroître mon amour (déjà débordant) pour la musique. La musique y a une place prépondérante par sa B.O., le personnage principal qui est un pianiste amoureux du jazz, la mise en avant du jazz par cet artiste qui en est donc un fervent défenseur ou encore sa dénomination de comédie musicale qui ne l’est pas tant : cela ne chante pas tant que ça et c’est cela qui permet que ces passages viennent plutôt sublimer le film en le ponctuant de moments chantés et de danses belles pour les yeux. La musique est là comme un fil conducteur, elle est entrainante… et donne donc le ton au film qui se veut une ode à l’art et au bonheur de vivre. L’art est omniprésent par ses deux personnages principaux passionnés par la musique pour l’un donc et par le cinéma pour le second :  tandis que le projet qui lui tient à cœur est d’ouvrir un club de jazz, elle ambitionne de devenir comédienne. Il montre également la réalité des choses : ce n’est pas toujours évident d’atteindre ses rêves, ça peut même être douloureux et on peut plus d’une fois être tenté de les abandonner… mais y arriver est si épanouissant. J’ai également adoré la façon de filmer : le choix de couleurs vives nous donnant à voir un monde énergique, joyeux et coloré (la vie quoi, telle qu’elle devrait toujours être finalement). Certains passages sont filmés de façon très poétique aussi. Les scènes qui passent de la lumière au noir pour se focaliser sur un personnage ont un rendu si beau ! L’histoire est celle de l’amour de l’art, de la vie mais est aussi une belle romance (bien que le film, vous l’aurez compris, est beaucoup plus que cela). Je trouve également judicieux le choix des acteurs, ils rentrent tous les deux parfaitement dans le rôle ! Ce qui est d’ailleurs chouette à savoir : c’est bien eux qui chantent et dansent, et même qui joue du piano pour Ryan Gosling.    En grande admiratrice des films de Woody Allen, pour ses films à personnages et son amour pour le jazz, j’ai eu l’impression de me retrouver dans son univers (avec une dynamique et un rendu filmique encore plus travaillés) –…

separation-articles6

Sing Street

19 Jan 2017 | 6 réponses
Auteur : Caroline | Catégorie : 7ème Art | 2

Un chouette film qui vous fait aimer à nouveau – si j’ose dire – la musique, le rock et son état d’esprit… qui vous donne envie d’écrire des chansons, d’écouter du rock énergique et contestataire puis de s’autoriser à croire en soi et en ce qui nous tient à cœur. Si c’est bien la musique qui est au cœur de l’histoire, il donne aussi à voir la belle Irlande : Dublin et son architecture en brique, la mer sauvage comme j’affectionne… . Bien qu’assez jeune, on apprécie aussi son personnage charismatique ( surtout vers la fin quand il a pris de l’assurance) ainsi que la belle et joyeuse Raphina, sans oublier toute la bande du groupe également, sans exception. C’est aussi une belle romance, on rit par moments aussi. Bref un film beau, entrainant, amusant et qui fait du bien ! Conor, un jeune lycéen irlandais bien décidé à monter son groupe pour séduire sa belle. Ce fameux groupe voit le jour et se révèle talentueux en plus de ça. On suit alors leurs aventures, la création des chansons – des paroles comme de la musique et même des clips -, la vie à Dublin dans les années 80 ainsi que leur joie de partager la musique ensemble.                             

separation-articles6