J’ai passé un très bon moment devant cette pièce de théâtre aux personnages haut en couleur : entre le scénariste hypocondriaque rêvant d’écrire comme il l’entend, le meilleur ami vedette de cinéma aux tendances dépressives, séducteur multipliant les conquêtes et prêt à tout pour devenir une star, la compagne (du scénariste) femme d’affaires qui en a un peu marre du meilleur ami sans gênes, la mère (de l’acteur) surprotectrice et de caractère, sans oublier le producteur qui tire un peu les ficelles de chacun.

Une pièce qui traite donc des dessous du cinéma mais aussi d’histoire de famille et d’amitié ainsi que du rêve de percer ou de s’épanouir dans son métier. On est également plongé complètement dans le monde culturel puisque la compagne qui se trouve être quant à elle éditrice.

Les scènes s’enchainent mais ne se ressemblent pas, l’histoire ne manque pas de rebondissements.

Si l’histoire peut paraitre très sérieuse, détrompez-vous, la pièce compte de nombreux passages amusants.

Quant à la mise en scène, aux décors et aux costumes ils étaient également très soignés et raffinés.

Les acteurs sont tout aussi choisis avec goût : notamment Lorànt Deutsch dans le rôle du scénariste, Manoëlle Gaillard dans le rôle de la mère et Caroline Maillard dans celui de la compagne.

 

Au théâtre Montparnasse
Jusqu’au 8 avril 2017

0