Après avoir adoré la géniale autobiographie de la musicienne Patti Smith, une chouette biographie de la photographe Amory ClayWilliam Boyd réussi avec succès à nous conter la biographie de son personnage inventé de toutes pièces, se servant de vieilles photos pour appuyer ses propos ou bien parfois c’est l’image qui fait naître l’anecdote.

Encore une femme artiste et de caractère qui a tout fait pour vivre de sa passion. Elle a enchainé les missions pour pouvoir percer et exercer : de son exposition sur les lieux de débauche Allemands, aux lieux mondains… avant de se consacrer à son destin de reporter de guerre (de 39 d’abord puis du Vietnam ensuite) – la guerre qui a beaucoup marqué sa vie.

On y découvre la photographe passionnée et engagée mais aussi ses nombreux amantselle devait être très jolie femme –  qui la gardaient tous dans leur cœur et étaient prêts à tout pour elle, même si elle n’était plus dans leur vie qu’un doux souvenir.

On y suit donc sa vie professionnelle comme personnelle – qui n’a pas toujours été facile -, ses aventures, les différentes phases de sa vie de Londres à New York, en passant par Paris, des années modestes et d’autres plus bourgeoises.

Le tout est très bien écrit et très bien décrit – on se laisse prendre au jeu. J’aime ces biographies qui se lisent comme un roman.

Un roman à la lecture duquel on ne s’ennuie pas une seconde tellement sa vie a été très bien remplie et pleine de retournements.

1