Copenhague est une ville qui m’a beaucoup plu. Je n’ai pas eu un énorme coup de cœur comme je l’ai eu avec Edimbourg (ou encore Stockholm ou Londres) mais c’est une ville que j’ai adoré car l’on s’y sent si bien : à taille humaine, paisible, colorée, aucun sentiment d’insécurité … .

Nyhavn : ce n’est au final pas l’endroit que j’ai préféré mais c’est un peu l’incontournable de Copenhague, ce joli port bordé de façades colorées, restaurants, cafés … .

J’y ai finalement préféré la vue un peu plus loin, devant leur théâtre, c’est superbe … .

Gråbrødretorv : une si jolie place que l’on a adoré, si chaleureuse … nos pas nous y ont souvent menés. Un coup de cœur !

Se perdre dans les rues : ce qui a de beau dans Copenhague, ce sont ses jolies façades colorées, de toutes les teintes. Il est donc agréable tout d’abord de s’y perdre pour les admirer. A pied, cela est largement faisable dans Copenhague ; ou à vélo, le moyen de locomotion préféré de la grande majorité des locaux.

Le bord de mer : en prenant le train, après un petit quart d’heure je dirais, vous arriver sur une jolie plage qui permet de faire une très agréable balade.

 

 

Le château de Rosenborg : pour l’intérêt de l’intérieur, j’y ai préféré le château qui suit, mais il est splendide architecturalement tout comme le parc dans lequel il est situé. Ancienne résidence de la famille royale, on y trouve notamment les joyaux de la couronne.

 

 

 

Le château d’Amalienborg : la résidence d’hiver de la famille royale de Copenhague. J’ai beaucoup apprécié de le visiter. 

 

 

 

Frederiksberg Gardens : Un grand parc très vaste, vraiment très beau et agréable.

Le jardin botanique et ses serres : un autre lieu paisible, en extérieur comme à l’intérieur des serres – dont j’ai adoré l’architecture -. La partie de la serre aux papillons vaut la peine d’être visité également !

Le quartier Christiania : un quartier à découvrir puisqu’il s’agit du quartier « libre » de Copenhaguequartier autogéré depuis 45 ans (ses propres assemblées citoyennes, son propre drapeau, sa propre monnaie, son service de voirie, son école, son imprimerie, son cinéma et, bien sûr, sa radio libre) -. Cependant, la vente en accès libre du cannabis en fait un endroit désolant où l’on croise des personnes complètement shootées en plein milieu de la journée … .

Kastellet : la forteresse militaire de Copenhague, avec ses bâtiments rouges et la présence d’un moulin. A découvrir, si vous en avez le temps, mais je n’ai pas trouvé le lieu incontournable.


La statue de la petite sirène : autre incontournable de Copenhague. Si la sculpture est belle, outre le fait qu’elle est plus petite que ce que l’on pourrait croire, la vue sur les usines derrière en fait un site très décevant … .

Dans le prochain article : je vous partagerai des bonnes adresses et une petite vidéo !