J’ai vu Selma cet hivers, puis je n’avais pas pris le temps de finir cet article. En écrivant mon avis sur le roman Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, je me suis dit qu’il serait bien de le publier à la suite, restant dans la même thématique. Si le sujet vous intéresse, je vous conseille d’ailleurs, toujours dans la même thématique donc, le roman La couleur des sentiments de Katryn Stockett que j’ai adoré, un vrai coup de cœur.

Selma est aussi une œuvre que j’ai beaucoup appréciée : un film poignant, émouvant… et très bien réalisé.

Il nous présente l’un des derniers combats de Martin Luther King. Une bataille pour permettre au peuple noir des États-Unis du sud d’user de son droit de vote à une époque où – bien qu’il leur soit autorisé de voter – de nombreuses barrières leur sont mises pour qu’ils ne puissent pas l’utiliser.

© Paramont

Pour cela, Martin Luther King et son groupe ont choisi Selma : une ville réputée pour son chérif violant, brutalisant à coup de battes, de nombreuses fois même jusqu’à la mort, les noirs qui sortent un peu du rang.
Le but de se rendre dans cette ville : créer de l’agitation et attirer les médias, afficher au grand jour les violences faites aux noirs, montrer la réalité à l’ensemble des américains, choquer et faire réagir l’Amérique.

© Studio Canal

Un groupe qui lutte contre le gouvernement qui ferme les yeux sur ces actes, créant l’illusion de n’avoir rien vu, rien entendu… .

Un groupe qui prône la victoire par la non-violence. La victoire par l’union et la solidarité… .

© Studio Canal

Le film nous transcrit également les menaces qui planent sur ce groupe et leurs familles.

Un film assez dur dans certaines scènes – on voit l’horreur de la bêtise humaine, on ressent leur peur, leur mal-être, l’injustice… – mais qui reflète évidemment à merveille la réalité.

Les acteurs sont quant à eux très bien choisis.

 

Un très beau film sur la liberté, l’égalité et la dignité !

 

 

 

0
Si vous avez aimé me lire, n'hésitez pas à me le faire savoir en cliquant sur le ♡ de l'article, merci ! :)