Comme beaucoup de monde, j’ai très vite adoré l’univers d’Harry Potter (Vous vous demandez quel rapport avec le film qui suit !? Aucun, ou presque) : les livres mais aussi les films. Ces derniers nous personnifiant (à merveille) les protagonistes, cette mise en images apparaissant tel un savoureux prolongement de l’histoire, nous finissons par nous attacher des personnages aux acteurs.

J’ai alors eu envie de savoir un peu ce que nous réserve la carrière de ces acteurs. Quelle mouche m’a piqué vous demandez-vous ? Moi je me dis que les plus brillantes découvertes proviennent parfois des idées les plus « saugrenues ».

J’ai commencé par « Et (beaucoup) plus si affinités ! » – un film agréable mais pas assez à mon goût pour vous en parler ici -, avec Daniel Radcliffe qui s’est révélé tout aussi brillant dans le rôle du jeune séducteur timoré mais déterminé. Avec « Le monde de Charlie » – un film qui m’a beaucoup plu de part ses nombreux atouts, je vous en parle dans quelques instants, promis -, nous observons un petit aperçu du cheminement d’Emma Waston. Mais la plus belle découverte a été de dénicher un film très poignant, qui met en lumière de belles idées militantes pour un monde plus juste et plus humaniste, un petit coup de cœur… en survolant le parcours de Tom Felton (au sein duquel il ne fait cependant que de brèves apparitions) – je vous raconte tout cela prochainement.

© Summit Entertainment

En ce qui concerne « Le monde de Charlie, il faut aussi avouer que l’histoire m’attirait beaucoup, dès sa sortie.

On suit l’histoire de Charlie, un jeune adolescent pour qui la vie n’a pas toujours été simple : après avoir perdu sa tante dont il était très proche, la vie lui prend son meilleur ami. Il tombe rapidement dans la dépression et se sent très seul. Il arrive en plus de cela à une période de sa vie qu’il considère comme charnière : son entrée au lycée qu’il ne voit pas d’un très bon œil. Timide et très bon élève, il devient vite, comme il se l’imaginait, la risée de ses camarades. Se sentant différent des autres, il reste à l’écart et compte les jours qui le séparent du diplôme. Mais la rencontre de Patrick et de sa demi-sœur Sam viendra changer la donne. Ils le prennent sous leur aile, partagent avec lui leurs joies, leurs folies et lui redonnent goût à la vie.

Si le film s’adresse principalement à un public plutôt adolescent, il n’en est pas moins touchant, tandis qu’on apprécie également son côté léger, sa façon de nous pointer du doigt ce pour quoi la vie est un combat qui mérite d’être mené : l’art, rire, s’amuser… et surtout le temps passé en compagnie d’êtres chers !

Du croisement des chemins de ce trio, une solide amitié va naître donnant le ton au film, celui d’une ode à l’amitié et à la joie procurée grâce à cette belle complicité, cette affection et ces liens si forts.

C’est également un film gorgé de références culturelles. On a plaisir à suivre le cheminement de Charlie, passionné de lecture et d’écriture. Son professeur de littérature se prend d’affection pour lui et le pousse à réaliser son rêve : devenir écrivain. Quant au trio, il partage le même engouement pour la musique.

On découvre aussi toute la bande d’amis de Patrick et Sam, pour de nombreuses scènes pleines d’humours.

Crédit photos : © SND

Emma Waston se révèle toujours aussi brillante et pétillante ! Ce rôle, cette fois-ci un peu plus exubérant, lui va à merveille !

Cela a été aussi une belle découverte de Logan Lerman qui joue le rôle de Charlie mais surtout d’Ezra Miller dans le rôle du meilleur ami idéal (un acteur qui m’a assez impressionné – à suivre donc).

 

Le film est tiré du roman du même titre de Stephen Chbosky – d’ailleurs régulièrement recommandé pour « débuter » la lecture en anglais -, j’ai bien envie de le lire maintenant !

2
Si vous avez aimé me lire, n'hésitez pas à me le faire savoir en cliquant sur le ♡ de l'article, merci ! :)