pattismith_justkids

J’aime beaucoup le style rock et la voix rauque de Patti Smith, sans être toutefois une « fan » de l’artiste. Puis j’ai découvert ce livre. J’en avais entendu parler, beaucoup, souvent en bien, etje me demande pourquoi je ne me suis pas précipitée dessus avant. Waouh ! Quelle claque ce livre ! Il rentre définitivement dans mes préférés. Il m’a beaucoup touché, il est très inspirant aussi et surtout très beau. Un ouvrage très fort émotionnellement, qui véhicule beaucoup de choses aussi… . C’est un livre très marquant.

Autant j’aime l’univers musical de Patti Smith, d’autant plus j’adore sa plume ! Puis quelle histoire !

J’ai apprécié chaque partie de ce livre.

S’il me semble n’avoir guère lu de biographies, encore moins d’autobiographies, j’ai  adoré celle-ci. On y découvre l’être derrière l’artiste ainsi que le développement de la pensée artistique de Patti Smith, tout comme celle de son ami Robert Mapplethorpe – que l’on finit par apprécier tout autant qu’elle -, qui a une place prépondérante  et c’est notamment ce qui est si agréable. Plus que des faits, on entre dans les pensées, les questionnements, la passion vive de l’artiste.

1968_00916A_MapplethorpePattiSmithBrooklynNY01

Comme j’ai pu en parler dans cet article, l’ouvrage commence en évoquant brièvement son enfance pour ensuite se focaliser sur sa rencontre et les années communes qu’elle a passée avec son amant de l’époque Robert Mapplethorpe. Alors jeunes et pleins de rêves, ils vivent comme ils peuvent, mais en faisant tout leur possible pour arriver à réaliser et ne jamais perdre de vue ce qui les anime : devenir artistes plasticiens. Tandis que Patti Smith a toujours eu la fibre de l’écriture, elle a en effet commencé par s’exercer au dessin, au côté de l’un des êtres auxquels elle tient plus que tout. Une première partie énormément consacrée à l’art, une réflexion autour de ce qu’elle procure et sur tout l’intérêt de la choisir comme sens à sa vie… . Une partie que j’ai adorée et trouvée très inspirante.

S’ouvre ensuite une seconde partie durant laquelle, Robert Mapplethorpe ayant affirmé son homosexualité, on ressent comment cette nouvelle situation de leur duo les a affecté autant l’un que l’autre. J’ai trouvé très beau ce lien si fort qui les unit, l’amour inconditionnel qu’ils ont partagé et cette envie – cette promesse de toujours veiller l’un sur l’autre malgré tout.

On y découvre également de nombreuses personnes qui ont pu aider, et pousser, Patti Smith dans son cheminement artistiqueau-delà du fait que Patti Smith et Robert Mapplethorpe étaient déjà un moteur artistique l’un pour l’autre – ; mais aussi toutes les personnes qui ont pu l’inspirer : on y parle de Woodstock, des Rolling Stones, de Jimmy Hendricks…, un livre résolument très rock. Parallèlement, on suit également l’avancée artistique de Robert Mapplethorpe ainsi que les séances photos qu’il a pu faire avec Patti Smith pour modèle. Le livre est d’ailleurs très agréable en accompagnant ses propos de clichés en noir et blanc, permettant ainsi de mieux visualiser ce qui nous aient contés et de rendre cette histoire encore plus concrète.

Puis la dernière partie est davantage consacrée au revirement de situation de Patti Smith – comment elle est revenue à l’écriture pour de bon, ainsi qu’à la musique puis au lancement de sa carrière de musicienne. Et pour clôturer cette partie, qui en comparé du reste ressemble à un survol trop rapide, la fin s’est révélée tellement belle, touchante et très très émouvante. Un beau message d’amour à celui qui a été comme son double, autour duquel finalement, vous l’aurez compris, l’œuvre a été construite. Plus qu’une autobiographie, il s’agit presque d’une double biographie de ces inséparables, ces deux passionnés ardents d’art, sous le regard aimantet la pensée si réfléchie de Patti Smith.

 

 

 

On referme cette œuvre en se sentant presque, j’ai envie de dire, beaucoup plus proche de l’auteur. J’ai aussi aimé y découvrir une très belle personne.

36c1a287510b97a90ed710af6de5057c

 

 

Une femme, d’après mon ressenti, avec beaucoup de classeau sens large du terme -, modeste bien qu’étant grandiose, et avec une très belle pensée.

 

J’ai maintenant très envie de découvrir ses autres ouvrages, notamment Glaneurs de rêves qui traite de son enfance, et M Train qui semble se dérouler davantage après Just Kids et qui est présenté comme parlant beaucoup plus de sa musique.

 

1
Si vous avez aimé me lire, n'hésitez pas à me le faire savoir en cliquant sur le ♡ de l'article, merci ! :)