Émerveillée par la plume, l’univers et l’originalité de Mathias Malzieu, je vous recommande vivement de découvrir cette pièce de théâtre qui a su trouver la manière de retranscrire la féerie de cette œuvre.

© Compagnie Le moineau

 

J’ai tout d’abord découvert Mathias Malzieu l’auteur-chanteur-musicien au sein de son groupe Dionysos. Durant mes années lycée, leur chanson Thank you satan (une reprise de Léo Ferré) faisait partie de mes préférées.

J’ai ensuite découvert la jolie plume de Mathias Malzieu. Son titre La mécanique du cœur tout d’abord avant d’avoir un coup de cœur pour son œuvre Le plus petit baiser jamais recensé. J’ai maintenant hâte de découvrir ses autres chefs- d’œuvres.

 

 

Jack et la mécanique du cœur, c’est d’abord un roman

puis un album mettant en musique les différents passages.


Du succès de l’œuvre, vient ensuite un dessin animé en 2014
mais aussi une pièce de théâtre, dont la première adaptation date en fait de 2010 (en plus, la metteuse en scène – Coralie Jayne – est Arlésienne).

 

 

J’ai vraiment adoré la troupe de comédiens qui a mis sur pied cette pièce, je les ai trouvé super ! Seul petit bémol, j’ai trouvé que la petite chanteuse n’avait pas vraiment une voix chantée agréable.

J’ai également beaucoup aimé les décorsminimalistes mais c’est ce qui faisait leur charme et a su produire leur effet – ainsi que les costumes, dont surtout la pièce maitresse : l’horloge du cœur de Jacques.

Plus qu’une pièce de théâtre, ils nous offrent un vrai spectacle : par la traduction de certains passages non pas en mots mais en gestes, des moments mis en scène par la coordination ou l’accord de leurs gestes telle un chorégraphie, des moments chantés… . J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la présence assez prépondérante de la musique (instrumentale, chantée ou encore la bande-son) ; mon ressenti a aussi été celui de penser que l’œuvre serait géniale en comédie musicale.

De tout cela se dégage une telle énergie, une pièce joyeuse et entrainante.

Et surtout, grâce à l’ensemble de ces éléments, la pièce a su retranscrire le caractère poétique, du contede l’univers de Malzieu ; et en cela on peut vraiment dire que c’est une belle réussite !

 

Ce spectacle a aussi été l’occasion de découvrir le joli théâtre A la folie théâtre,
situé dans un passage tout aussi adorablecomment ne pas tomber sous le charme – du XIème arrondissement de Paris.

© Ma poussette à Paris

 

- Home -