Tout le mois de juin, c’est Le mois de la culture à Versailles. La ville foisonne de pièces de théâtre, de concerts… chaque jour du mois et c’est l’ensemble des lieux de la ville qui est investie. Aaah si cela pouvait être ainsi toute l’année – c’est un régal de pouvoir assister à tant de spectacles, quand bon nous semble, à deux pas de chez soi !

Avec la majorité des spectacles étant gratuits (pour les autres à prix réduits), il n’y a aucune raison de ne pas se laisser séduire à tenter nombreux d’entre eux. Ce festival est aussi l’occasion de découvrir de nombreux jolis lieux de la ville. Et avec les beaux jours, quel plaisir d’y assister en plein d’air pour une partie d’entre eux.

 

1ERE QUINZAINE DE LA 22EME ÉDITION DU MOIS MOLIÈRE

Lors de cette première quinzaine du mois Molière 2017, nous avons assisté à quatre représentations  – trois pièces de théâtre et un concert – mais aussi une balade.

 

JEUDI 1er JUIN

Pour la soirée d’ouverture, nous nous sommes rendus dans le splendide lieu des grandes écuries pour assister à la pièce Le roman de monsieur Molière : une biographie amusante, instructive et passionnante – c’était vraiment chouette d’en apprendre un peu plus sur la vie de cette illustre monsieur Molière – , en compagnie de deux très bons comédiens et d’un pianiste – le collectif La voix des plumes.

On a vraiment passé un super moment, sur toute la durée de la pièce. Les acteurs étaient dynamique et ont su nous amener avec eux dans cette rétrospective de sa vie. Les décors étaient certes minimalistes mais splendides – ils changeaient aussi des pièces de leurs costumes ou bougeaient des éléments du décor pour nous faire ressentir cette avancée dans le temps et dans l’espace. J’ai aimé également le très beau jeu de lumière avec cette lampe aux multiples ampoules posée successivement à différents endroits. Le pianiste et sa jolie programmation musicale venaient ponctuer cette très belle soirée par de jolis airs lors des « changements » de décors.

Ils rejouent la pièce, notamment en Avignon – autre festival génial  ! – cet été, je vous la recommande vivement !

  

 

 

SAMEDI 3 JUIN

Nous avons changé nos habitudes, sauté du lit et pointé le bout du nez hors de la maison un samedi matin, pour nous rendre à une « balade » dans le quartier Saint-Louis de Versailles. Étant le quartier que nous habitons – depuis bientôt un an – et que nous adorons le trouvant le plus beau (et le plus agréable pour y habiter) de la ville, je ne voulais pas rater cette visite afin d’en apprendre davantage sur ce très beau quartier chargé d’histoire.

Au final, il s’agissait plus d’une conférence que d’une balade, notre guide nous ayant mené seulement sur deux places du quartier d’où il nous a conté de nombreuses choses non seulement sur l’historique du quartier mais également sur celui de la ville de Versailles et de son château.

Ce n’était pas vraiment ce à quoi l’on s’attendait mais c’était fort intéressant !
Je vous la conseille donc vivement !!,
vous avez encore deux samedis matins pour vous y rendre, rendez-vous à 10h devant la cathédrale Saint-Louis.

Et pour la petite anecdote, j’étais toute contente d’apprendre que le quartier a hébergé de nombreux musiciens – notamment sous le règne de Louis XIV qui y logeait le personnel important.

 

 

 

MARDI 6 JUIN

Pour notre second spectacle, de la musique, du jazz manouche avec Racine de Swing, en intérieur cette fois-ci. Un très bon moment à écouter quatre guitaristes et un clarinettiste aux multiples chapeaux – chaque morceau avait son chapeau attitré correspondant au style de l’œuvre. Les différents musiciens chantaient également à tour de rôle selon les morceaux, certains en tant que chœur d’autres en tant que soliste.

Comme tous les amoureux du jazz manouche, nous avons eu droit à de nombreux morceaux du répertoire de Django Reinhardt, pour mon plus grand bonheur ! On a aussi eu droit à par exemple une belle interprétation de Besame mucho.

 

[Mois Molière – Day 6] On passe du théâtre au jazz manouche avec Le groupe Racine de Swing et au programme de nombreuses composition de Django Reinhardt – évidemment -, on adore ! Encore une chouette soirée !, un bon moment de musique. #notecuivreevideo #moismoliere #moismolière #moismoliere2017 #moismolière2017 #musique #jazz #jazzmanouche #festival #festivalversailles #versailles #notecuivreeaumoismoliere

A post shared by Caroline (@notecuivree) on

 

SAMEDI 10 JUIN

Samedi, dans l’après-midi, nous nous sommes rendus dans la très jolie et très agréable cour de l’hôtel des Menus-Plaisirs pour assister à une création du Mois Molière 2017, grâce à une compagnie en résidence à Versailles. Une adaptation des Trois mousquetaires de Dumas par l’Académie internationale des Arts du Spectacle.

Après avoir découvert et apprécié le roman de Dumas en 2015, c’était chouette de se replonger dans cette œuvre, bien qu’on regrette son court format45 minutesfaisant l’impasse du coup forcément sur de nombreux passages. Au final la pièce était adaptée davantage à un public familial, ce qui n’empêche pas au plus grand nombre de passer un bon moment, surtout que les acteurs étaient quant à eux très chouettes et les costumes très beaux. Il y avait aussi de nombreux passages chantés, ce que j’ai évidemment trouvé apportant de la valeur ajouté à la pièce. J’ai également beaucoup apprécié le fait que les comédiens interagissaient bien avec le public, les faisant participer à plusieurs reprises.

 

LUNDI 12 JUIN

On ne peut pas tomber juste à tous les coups… pour notre quatrième spectacle, nous n’avons pas accroché à la pièce – Hugo par la Compagnie Merci la Prod. Cela partait pourtant d’une bonne idée, une pièce mettant en scène une émission radio rentrant en contact avec l’esprit de grands hommes, ce soir-là Victor Hugo était convié, une occasion de lui poser de nombreuses questions sur son œuvre, sa vie, sa vision de la société à son époque et de notre société actuelle – d’après sa façon de penser. J’ai adoré le concept, pour le coup on s’y croyait vraiment, l’idée est super intéressante, il y avait des moments chouettes… le seul hic pour ma part : les questions n’étaient pas assez liées les unes aux autres, cela partait un peu dans tous les sens c’était donc un peu dur de suivre par moments, les réponses étaient aussi parfois trop littéraires, des récitations de textes parfois... .

Je ne regrette pas pour autant d’y être allé, c’était tout de même un beau concept et cela a aussi été l’occasion de découvrir le magnifique lieu de l’Académie du spectacle équestre ! – cela m’a donné envie de m’intéresser à la programmation pour profiter à nouveau de ce lieu enchanteur.

 

 

 

Il reste donc encore quinze jours de ce Mois Molière et encore toute une belle programmation foisonnante à découvrir.
Je vous conseille donc, et vous souhaite, de nous rejoindre parmi les festivaliers !

Je vous souhaite donc de belles découvertes et de beaux moments !
Rendez-vous dans une quinzaine de jours pour la deuxième partie de la critique de ma participation à ce beau Mois Molière 2017.

0