Après l’avoir vu en 2015 pour un concert expressif et dynamique, un vrai show (elle a notamment changé plusieurs fois de costumes durant le concert, s’est rendue dans le public…), j’ai vu la chanteuse de jazz Lisa Simone pour la seconde fois dimanche 23 juillet dernier dans le cadre du Paris Jazz Festival.

 

 

 

On l’a alors retrouvé fidèle à elle-même : une telle énergie, une voix sublime et puissante ainsi qu’un sacré contact avec le publicque ce soit en prenant la parole entre chaque morceau, chantant dans le public ou venant à sa rencontre et serrer des mains -.

 

 


Ses musiciens
– un guitariste, un bassiste et un batteur – sont aussi très bons ; les compositions musicales leur permettent également de se mettre en avant par moments.

 

 

Si c’était fou de pouvoir la voir pour presque rien (comme j’ai pu l’expliquer lors d’un précédent retour de concert, Paris Jazz Festival permet au public d’accéder à des concerts en plein air – dans le parc floral à Vincennesgratuitement en payant uniquement l’entrée du parc de 2 euros 50), c’était cependant étrange qu’une artiste avec une telle renommée soit programmée dans un tel lieu qui n’est au final pas si grand. Et effectivement, même en prévoyant d’arriver avec près d’une heure d’avance, il y avait déjà foule. C’était d’ailleurs la première fois que nous avons vu des barrières installées autour de l’espace scène.

Une fois encore nous n’avons pas pu nous asseoir, mais comme pour de nombreuses personnes cette fois-ci. Nous avons choisi de rester debout (et non de nous asseoir à l’écart dans le parc), l’artiste offrant un vrai spectacle presque autant visuel que musical.

Au final, nous nous sommes fait la réflexion qu’il était plus agréable d’assister debout à un concert d’une telle artiste et on regrettait la présence de sièges, n’encourageant guère l’ambiance instaurée par l’artiste.

Si elle est la fille de Nina Simone, elle n’oublie pas de le clamer,  et de lui rendre hommage en chantant quelques-unes de ses chansons au grand plaisir de ses admirateurs, on regrettera cependant que ce soit un peu trop.

Au final, on a donc passé un très bon moment musical !

 

Faites défiler le diaporama d’instagram, en cliquant au centre droit de la photo, pour voir la vidéo d’un extrait du concert.

Retour au parc floral pour le Paris Jazz Festival en compagnie cette fois-ci de Lisa Simone (qui est aussi la fille de Nina Simone). C'est la seconde fois qu'on la voit en concert et c'était toujours aussi génial ! De la bonne musique, quelle voix ! et puis quelle énergie ! Sans parler de son contact chaleureux avec le public, on s'en sentirait presque intimes. #notecuivreeMusic #concert #lisasimone #parcfloral #vincennes #parisjazzfestival #jazz #superambiance #chant #chantjazz #chanteuse #chanteusejazz #musicien #musicienjazz #musique #music #musiclover #singerjazz #jazzfestival #festivaljazz #singerwoman #notecuivreevideo

A post shared by Caroline (@notecuivree) on