Retour en haut

Categorie : Exposition

La musique au splendide Petit Palais

5 Sep 2017 | 4 réponses | 1
Catégorie : Exposition
Auteur : Caroline

Situé en face du – davantage connu – Grand Palais, ce Musée des Beaux-Arts mérite tout autant que l’on franchisse ses portes. Rien que le lieu en lui-même vaut le détour. Tout est splendide : les peintures, les sculptures, le carrelage, la partie extérieure… . Puis bien sur, je n’ai pas pu m’empêcher de relever les références à la musique qui ont attiré mon regard.

Cet article est fait pour vous si : vous aimez l’art, les lieux splendides, ces plafonds qui vous poussent à lever la tête ou même la musique et sa présence dans l’art visuel, vous cherchez des lieux à ne pas manquer sur Paris

separation-articles6

Exposition « Ludwig Van » Le mythe Beethoven à la cité de la musique

16 Déc 2016 | Laisser une réponse | 1
Catégorie : Exposition
Auteur : Caroline

En grande amatrice de la musique Beethovénienne, dès que j’ai aperçu l’affiche, cette expo m’a de suite fait de l’œil. Elle s’est révélée être une chouette exposition qui vous plongera dans l’ambiance musicale de Beethoven – des casques audio sont mis à disposition gratuitement et de noombreux extraits audio sont à écouter tout au long de la visite -. Elle vous fera aussi sourire – des vidéos nous font voir de nombreuses publicités etc. qui ont utilisé la musique de Beethoven -, voire rire – devant la vitrine exposant tous les éléments, les plus improbables les uns que les autres, ayant appartenu à Beethoven conservés par des fétichistes -, vous rappellera des souvenirs et mettra en avant ce dont on ne fait pas toujours attention – un espace est dédié à la diffusion d’extraits de films au sein desquels on peut entendre de la musique du compositeur – … On y contemple aussi de nombreuses sculptures et œuvres picturales réalisées à l’effigie de Beethoven. J’ai énormément aimé cette exposition qui nous apporte de nombreuses anecdotes, des connaissances biographiques, nous narre le mythe construit autour de l’artiste depuis des siècles et l’adoration qui lui est vouée ainsi que le fait qu’il fait partie de notre mémoire commune – il est partout… . Les extraits musicaux étaient également tous très chouette, choisis avec gout : j’ai adoré réécouter des œuvres que j’aime tant mais aussi découvrir de nombreuses adaptations de ses œuvres par des musiciens actuels – j’aime beaucoup généralement ce mariage des styles !, quand le classique est sublimé par le jazz, le rock…, quand le jazz, le rock… subliment le classique… . Pour exemples : dans deux genres différents, rock puis jazz, mes découvertes préférées…  Une exposition très riche dans sa diversité qui conviendra, je pense, aussi bien aux amateurs de l’artiste qu’aux néophytes. Je vous conseille donc vivement de vous rendre à cette exposition – j’y retournerai bien moi-même, il y a tant à écouter, d’information à glaner… –, les tarifs sont en plus vraiment très abordables (de 5 à 10 euros), aucune raison de ne pas tenter l’expérience.   Pour s’y rendre, vous avez jusqu’au 29 janvier 2017 à l’espace d’exposition de la philharmonie de Paris.

separation-articles6

Deux expositions vues et adorées – Été 2016 – Aix-en-Provence et Marseille

25 Juil 2016 | Laisser une réponse | 1
Catégorie : Exposition
Auteur : Caroline

Durant mes vacances en Provence chez ma famille début juillet, la chaleur impossible a été l’occasion de chercher la fraicheur dans les salles d’expositions. Parmi les quelques-unes vues, deux ont suscité mon engouement. ©William Turner                                        / ©Joseph Vernet   Tout d’abord, l’exposition Turner et la couleur au Centre d’Art Caumont à Aix-en-Provence – jusqu’au 18 septembre 2016.    J’ai découvert ce peintre anglais à travers un film dédié à l’artiste l’hiver 2015, mais tandis que j’avais trouvé le film dénué d’intérêt et nous en apprenant guère, j’avais beaucoup aimé ses œuvres. Si ses œuvres sont très belles, William Turner (1775 – 1851) est aussi intéressant pour son travail de recherche sur la couleur (comme l’indique le titre de l’exposition). On aime donc ses couleurs audacieuses mais aussi ses jeux de lumière à travers ses peintures de paysages anglais mais aussi notamment du sud de la France dont il écrira : « Il faut que j’aille voir le sud de la France qui m’a presque assommé. La chaleur était si intense surtout à Nîmes et Avignon et avant de plonger dans la mer de Marseille, je me sentais si faible que seul le changement de cadre m’a poussé jusqu’à ma destination. » Le centre Caumont vaut également le détour en lui-même implanté dans un très bel hôtel particulier avec son joli jardin et de jolis espaces aménagés en salon de thé. Il se situe également dans de jolies petites rues du centre Aixois que j’adore. © Christian Michel / © S. Llyod / © Centre Caumont   Puis, l’exposition Marseille au XVIIIème, les années de l’Académie de peinture et de sculpture au Musée des Beaux-arts/Palais Longchamp à Marseille – jusqu’au 16 octobre 2016. Une superbe expo dédiée aux peintres et sculpteurs marseillais – et de sa région – du XVIIIème siècle ainsi qu’aux maîtres et élèves de l’académie de Marseille créée en 1753 et dirigée par Michel Dandré-Bardon. On y trouve les œuvres de l’avignonnais  Joseph Vernet, de l’aixois Michel Dandré-Bardon, du marseillais Charles François Grenier de Lacroix (appelé Charles François Lacroix de Marseille), de l’arlésien Jean Henri (appelé Henri d’Arles) … . On y apprécie ses nombreuses marines mais aussi la diversité des styles dû aux nombreux artistes qui s’y croisent. Je ne l’ai malheureusement pas retrouvé sur internet mais si vous vous y rendez,…

separation-articles6

Jolie adresse Parisienne : le musée Rodin

13 Juin 2016 | Laisser une réponse | 1
Catégorie : Exposition
Auteur : Caroline

Connaissez-vous le musée Rodin !? Ce charmant musée est constitué d’une belle bâtisse – ancienne demeure du sculpteur Auguste Rodin – et de son jardin. Il s’agit de l’un de mes lieux favoris dans Paris. Un véritable musée en plein air, on peut déambuler dans les allées pour y admirer les sculptures de Rodin tandis que l’ancienne demeure de Rodin abrite aussi de nombreuses œuvres à l’intérieur… mais j’avoue que je craque surtout pour ce splendide jardin rempli de roses et si paisible en plein cœur de Paris.             J’adore également cette magnifique porte imposante – La porte de l’enfer – reprenant de nombreuses créations de l’artiste.   Autre conseil culture, je vous suggère de jeter un coup d’œil à cette petite vidéo que je trouve si poétique – même si ça me fait mal au cœur de voir un piano traité de cette façon (bien que j’imagine qu’aucun piano n’a été mal traité pour cette réalisation…) -, en tout cas elle nous laisse divaguer à notre imaginaire… j’aime beaucoup ! (Il s’agit d’une animation Le pianiste de l’artiste Franck Dion, une interprétation personnelle du film du même titre de Roman Polanski.)

separation-articles6