Retour en haut

Categorie : Théâtre

Le gros diamant du prince Ludwig

6 Nov 2017 | Laisser une réponse | 3
Catégorie : Théâtre
Auteur : Caroline

Si le concept n’est plus tout à fait le même – dans les faux British, l’idée était de se faire passer pour des comédiens amateurs, avec tous ses ratés, ses effets spéciaux de bric et de broc… -, on y retrouve le même humour, le même talent, cette recherche de vouloir proposer au public une pièce un peu hors des sentiers battus.

Cet article est fait pour vous si : vous recherchez une pièce de théâtre hilarante, originale et multiple, vous aimez le style des années 50 et les clubs de jazz, les spectacles qui mêlent théâtre et musique ou encore ceux qui vous surprennent, les histoires de braquages réalisés par des bras cassés, les personnages attachants et hauts en couleurs, vous avez adoré Les Faux British

separation-articles6

Le Mois Molière à Versailles – 1ère quinzaine

15 Juin 2017 | 2 réponses | 0
Catégorie : Théâtre
Auteur : Caroline

Tout le mois de juin, c’est Le mois de la culture à Versailles. La ville foisonne de pièces de théâtre, de concerts… chaque jour du mois et c’est l’ensemble des lieux de la ville qui est investie. Avec la majorité des spectacles étant gratuits (pour les autres à prix réduits), il n’y a aucune raison de ne pas se laisser séduire à tenter nombreux d’entre eux. Ce festival est aussi l’occasion de découvrir de nombreux jolis lieux de la ville. Et avec les beaux jours, quel plaisir d’y assister en plein d’air pour une partie d’entre eux.

Cet article est fait pour vous si : vous aimez le théâtre mais aussi la musique, quand la culture dynamise et égaie une ville, assister à un spectacle en plein air, vous souhaitez découvrir Versailles et ses sublimes lieux hors des sentiers battus ou un remarquable festival culturel qui investit la ville durant tout un mois – ce n’est pas le festival d’Avignon mais c’est plutôt pas mal aussi – avec une programmation foisonnante, éclectique et de qualité

separation-articles6

La mécanique du cœur – la pièce de théâtre

14 Mai 2017 | 2 réponses | 1
Catégorie : Théâtre
Auteur : Caroline

Émerveillée par la plume, l’univers et l’originalité de Mathias Malzieu, je vous recommande vivement de découvrir cette pièce de théâtre qui a su trouver la manière de retranscrire la féerie de cette œuvre. © Compagnie Le moineau     J’ai tout d’abord découvert Mathias Malzieu l’auteur-chanteur-musicien au sein de son groupe Dionysos. Durant mes années lycée, leur chanson Thank you satan (une reprise de Léo Ferré) faisait partie de mes préférées. J’ai ensuite découvert la jolie plume de Mathias Malzieu. Son titre La mécanique du cœur tout d’abord avant d’avoir un coup de cœur pour son œuvre Le plus petit baiser jamais recensé. J’ai maintenant hâte de découvrir ses autres chefs- d’œuvres.       Jack et la mécanique du cœur, c’est d’abord un roman puis un album mettant en musique les différents passages. Du succès de l’œuvre, vient ensuite un dessin animé en 2014 mais aussi une pièce de théâtre, dont la première adaptation date en fait de 2010 (en plus, la metteuse en scène – Coralie Jayne – est Arlésienne).     J’ai vraiment adoré la troupe de comédiens qui a mis sur pied cette pièce, je les ai trouvé super ! Seul petit bémol, j’ai trouvé que la petite chanteuse n’avait pas vraiment une voix chantée agréable. J’ai également beaucoup aimé les décors – minimalistes mais c’est ce qui faisait leur charme et a su produire leur effet – ainsi que les costumes, dont surtout la pièce maitresse : l’horloge du cœur de Jacques. Plus qu’une pièce de théâtre, ils nous offrent un vrai spectacle : par la traduction de certains passages non pas en mots mais en gestes, des moments mis en scène par la coordination ou l’accord de leurs gestes telle un chorégraphie, des moments chantés… . J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la présence assez prépondérante de la musique (instrumentale, chantée ou encore la bande-son) ; mon ressenti a aussi été celui de penser que l’œuvre serait géniale en comédie musicale. De tout cela se dégage une telle énergie, une pièce joyeuse et entrainante. Et surtout, grâce à l’ensemble de ces éléments, la pièce a su retranscrire le caractère poétique, du conte… de l’univers de Malzieu ; et en cela on peut vraiment dire que c’est une belle réussite !   Ce spectacle a aussi été l’occasion de découvrir le joli théâtre A la folie théâtre, situé dans un passage tout aussi adorable – comment ne…

separation-articles6

Bankable

1 Avr 2017 | Laisser une réponse | 0
Catégorie : Théâtre
Auteur : Caroline

J’ai passé un très bon moment devant cette pièce de théâtre aux personnages haut en couleur : entre le scénariste hypocondriaque rêvant d’écrire comme il l’entend, le meilleur ami vedette de cinéma aux tendances dépressives, séducteur multipliant les conquêtes et prêt à tout pour devenir une star, la compagne (du scénariste) femme d’affaires qui en a un peu marre du meilleur ami sans gênes, la mère (de l’acteur) surprotectrice et de caractère, sans oublier le producteur qui tire un peu les ficelles de chacun.   Une pièce qui traite donc des dessous du cinéma mais aussi d’histoire de famille et d’amitié ainsi que du rêve de percer ou de s’épanouir dans son métier. On est également plongé complètement dans le monde culturel puisque la compagne qui se trouve être quant à elle éditrice. Les scènes s’enchainent mais ne se ressemblent pas, l’histoire ne manque pas de rebondissements. Si l’histoire peut paraitre très sérieuse, détrompez-vous, la pièce compte de nombreux passages amusants.     Quant à la mise en scène, aux décors et aux costumes… ils étaient également très soignés et raffinés.     Les acteurs sont tout aussi choisis avec goût : notamment Lorànt Deutsch dans le rôle du scénariste, Manoëlle Gaillard dans le rôle de la mère et Caroline Maillard dans celui de la compagne.   Au théâtre Montparnasse Jusqu’au 8 avril 2017

separation-articles6