Nous avons surement été nombreux à ne pas pouvoir nous rendre à Rock en Seine à cause de la distance, du budget, contraint d’aller boire le thé chez notre grand-tante !?

Heureusement Culture Box est là !*
Nous permettant ainsi d’écouter, mais aussi de voir, la quasi-totalité des concerts
en direct durant ces 3 jours,
puis en replay jusqu’en mars 2016 (plus d’excuses pour ne plus trouver du temps).

rockenseine15

 

Sur le modèle du festival « Nous n’irons pas à Avignon » dans la Val-de-Marne, dédié notamment à tous ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir se rendre au festival d’Avignon, puis surement parce qu’il n’y a pas qu’Avignon dans la vie – bien que j’adore Avignon et l’effervescence de la ville durant ce festival génial que je vous recommande au passage -, j’ai eu envie de vous présenter ma séance de rattrapage Rock en Seine 2015.

Voici donc mes coups de cœur de cette dernière édition – mais bien sûr vous pouvez également voir d’autres concerts des nombreux artistes présents durant ces 3 jours de concerts, sur le site de culture box.

 

MES COUPS DE CŒUR

               LAST TRAIN

© Patrice Hercay

Pour commencer, du bon rock puissant comme on les aime avec Last Train. J’aime leur énergie, la voix rocailleuse du chanteur, la distorsion sur leurs guitares, leur look rockers en blousons noirs, leur son rock garage, lourd et brut. Une découverte bien sympa, pour « rester dans le coup » comme on dit ! J’ai parfois l’impression que l’on n’en fait plus du rock comme cela. Et en plus ils sont français ! – bien qu’ils chantent en anglais. Je pense que j’avais déjà entendu cette chanson – que j’aime beaucoup – sans savoir qui se cachait derrière. Cela fait du bien de mettre un nom derrière un son, je vais pouvoir m’intéresser davantage à leur musique.

 

               BALTHAZAR

© Anton Coene

Cette fois, il s’agit d’une découverte à 100% grâce à Rock en Seine. Et quelle découverte ! Balthazar, un groupe belge, recherche l’originalité en jouant sur la texture de la voix – en faisant chanter tous les musiciens en chœur – mais aussi avec la présence d’une violoniste. Si vous suivez un peu mon blog, vous avez peut-être fini par comprendre que je joue du violon. C’est donc un instrument que j’adore et dont j’aime dénicher des groupes au sein desquels il est membre. Je vous en parlais récemment, je suis également convaincu qu’il sonne très bien dans la musique actuelle. C’est d’ailleurs étonnant de voir la violoniste braquer son instrument telle une guitare pour y jouer des accords à la 26ème minute. J’aime également beaucoup la voix du chanteur et leurs jolies mélodies. Ce groupe m’attire aussi pour son mélange de dynamisme et de douceur à la fois, tout en restant très rock, grâce à la combinaison électro/acoustique : guitare électrique/acoustique-violon acoustique mais aussi grâce à leurs voix apaisantes. Bref, j’adore ! C’est un régal ! Une bien belle découverte et un vrai coup de cœur !

 

               RODRIGO Y GABRIELA

© Fb de Rodrigo y Gabriela

J’ai découvert Roberto y Gabriela, ce duo de guitaristes mexicains masculin/féminin, cela fera à peine un an dans un mois et pourtant récemment je vous les présentais déjà dans ma première série d’albums indispensables à ma collection de disque idéale. C’est toujours un plaisir de les voir jouer. Ils sont géniaux, doués, on peut presque dire virtuoses. La rapidité sans relâche de leur rythmique est impressionnante tandis que leurs mélodies sont entrainantes et retiennent notre attention. Ce duo acoustique a su trouver son style et se démarquer. Je vous les recommande vivement encore une fois !

 

               FRANZ FERDINAND & SPARKS

© Gilles Scarella – Studio France Télévision

J’ai toujours beaucoup apprécié les chansons du groupe Ecossais Franz Ferdinand. J’aime la voix rauque du chanteur, leur énergie, leurs chansons entrainantes. Ce projet avec le groupe Californien Sparks, sous le nom de Franz Ferdinand & Sparks, donne naissance à un beau duo dont les voix graves et aiguës de nos deux chanteurs se marient à merveille, avec toujours une belle énergie et beaucoup d’entrain. J’avais pu les écouter plusieurs fois à la radio mais je ne les avais pas encore vu en live ; je leur trouve un petit côté comique l’un à côté de l’autre avec leurs styles si différents, mais puisque ça s’accorde si bien musicalement on ne peut que les féliciter de cette belle collaboration.

 

               STEREOPHONICS

© Gilles Scarella – Studio France Télévisions

Les anglais Stéréophonics nous offrent un rock parfois puissant et lourd, parfois plus entrainant ou encore plus « doux » et planant telle une belle ballade. Autre attrait du groupe : la jolie voix dans les médiums du chanteur. J’adore leur titre « C’est la vie » – vous pouvez l’écouter à partir de 16 minutes 20 – qui est beaucoup passé à la radio et dont j’ai eu l’occasion d’écouter en boucle – bien qu’un autre titre l’ait peut-être désormais détrôné –, c’est un plaisir d’en découvrir davantage.

 
               JACCO GARDNER

© Maximilian Ho

Un groupe Néerlandais très agréable après tant d’agitations, tout en douceur. La musique de Jacco Gardner est la combinaison d’interludes musicaux très planants, d’un duo folk chant/guitare acoustique, des chœurs… ; tandis qu’ils affichent un look seventies. Il y a aussi une recherche dans les sonorités, une envie d’essayer de nouveaux sons.

 

               FOREVER PAVOT

© Alex Giraud

Une autre découverte française, la pop étonnante de Forever Pavot avec un mélange de tellement de sonorités : électriques, métalliques, musique du monde… et même la présence d’une flûte par moments. J’aime leur recherche sur le son. Une fois encore beaucoup d’énergie et des passages plus planants. J’aime beaucoup la description qu’en fait Les Inrocks « Psychédélique et cinématique, le nouvel album de Forever Pavot est une géniale machine à rêver […] Ennio Morricone, John Barry, les Kinks, Broadcast, Stereolab, Pink Floyd, la library music, des westerns en Technicolor, des films noirs aux mille reflets, de l’orient à l’opium, le futur d’avant-hier, beaucoup d’images mouvantes, changeantes, marquantes. »

 

               BIANCA CASADY & THE C.I.A.

© Gilles Scarella – Studio France Télévisions

Une découverte intrigante de la jolie voix de Bianca Casady, son univers et sa musique qualifiée de folk bien qu’on pourrait presque la rapprocher à du jazz par moments dû à son grain de voix ajouté à cela la présence de cuivres. Outre sa voix, j’aime son énergie, son impétuosité, son chant parfois parlé et brute. Si je ne peux pas dire que j’adore, je ne reste pas insensible à son style et sa voix captivante !

 

 

MAIS AUSSI

Puis il y avait aussi Miossec et Catfish & The Bottlemen à cette édition 2015 de Rock en Seine. Miossec est un artiste que j’aime beaucoup, surtout depuis ce concert. Catfish & The Bottlemen est un groupe que j’ai découvert grâce à cet article de la blogueuse Parisian Shoe Gals et j’adore la chanson qu’elle y partage. J’aurai donc beaucoup aimé voir leurs prestations scéniques et en découvrir un peu davantage sur le groupe Catfish & The Bottlemen qui m’a l’air prometteur.

Mais impossible de trouver les vidéos sur Culture Box. Comme quoi le numérique a ses limites ; bien que dans tous les cas je ne puisse que vous encourager à vous rendre aux concerts en vrai qui nous font vivre une expérience bien différente de nos ressentis musicaux, cela en donne une raison de plus.

 

 

 

*Je ne peux cependant que vous encourager à vous rendre vraiment au sein des festivals,
salles de concerts

l’expérience de la musique n’est certainement pas la même !
J’adore trop ces moments pour les remplacer par une simple écoute et visionnage sur un écran.
Mais en attendant cette séance de rattrapage fait aussi du bien,
heureusement que des sites comme Culture Box, et la bonne volonté des lieux culturels, existent pour nous permettre tout de même de passer un bon moment, de faire de belles découvertes
et d’avoir vraiment envie de s’y rendre l’an prochain !

 

1